Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le recteur d’académie, Stephan Martens, s’est rendu à Saint-Martin mercredi dernier, pour faire le point sur la rentrée scolaire avec les chefs d’établissements et les équipes pédagogiques.

En présence de la présidente de la Collectivité Aline Hanson, le recteur de l’académie de Guadeloupe Stephan Martens a rencontré mercredi dernier les chefs d’établissements et les équipes pédagogiques pour une réunion de rentrée. Parmi les thèmes abordés, le recteur a insisté sur l’installation définitive, pour l’année scolaire 2014-2015, de la réforme des rythmes scolaires ; il a également évoqué « un mouvement des cadres particulièrement dynamique au sein de (notre) petite académie », et a dressé le bilan de l’année scolaire passée à Saint-Martin. Stephan Martens a par ailleurs estimé que l’arrivée du dispositif REP Plus au collège et dans les quatre écoles de Quartier d’Orléans était « une chance pour Saint-Martin », invitant les équipes pédagogiques à relever ce défi.

Alors que le nombre d’élèves est à la baisse en Guadeloupe – 31 postes d’enseignants ont été supprimés sur l’ensemble de l’Académie – il est en hausse à Saint-Martin, où « il est nécessaire d’ouvrir des classes », a indiqué le recteur.

La présidente Aline Hanson en a profité pour rappeler au recteur les efforts consentis par la Collectivité, avec l’aide de l’état, pour remettre les établissements scolaires aux normes parasismiques : 5,125 millions d’euros ont été engagés pour les travaux de rénovation actuellement en cours et l’achat de matériel pédagogique. Inquiète du devenir de certains collégiens, la présidente a invité l’Education nationale à se mobiliser pour que le restaurant scolaire que la collectivité a créé à Marigot (coût 5 millions d’euros) soit pleinement utilisé. De nombreux collégiens quittent l’établissement entre midi et deux, se retrouvant dans la rue, commettant parfois des méfaits en centre-ville, et ne bénéficiant pas d’un repas équilibré. « Nous devons nous atteler ensemble à cette problématique », a-t-elle souhaité. Soucieuse de l’encadrement des élèves en cas de conflits aux abords des établissements, la présidente a regretté l’allègement du dispositif Adultes relais, dont l’effectif est passé de 45 à 22 à Saint-Martin.

Message aux parents d’élèves

Mercredi dernier Aline Hanson a également souhaité adresser un message aux parents d’élèves, leur demandant de s’impliquer dans l’éducation de leurs enfants : « la réussite éducative, c’est l’affaire de tous, et si l’école est le lieu de l’apprentissage, c’est bien au sein du foyer que doivent se transmettre les valeurs liées à l’éducation ». Un discours soutenu par le préfet Philippe Chopin, qui a mentionné l’implication de l’Etat dans la formation des parents, notamment au travers du dispositif « stage de parentalité », mais aussi dans la lutte contre le décrochage scolaire. Le Préfet a ainsi indiqué que l’Etat, l’Europe et la Collectivité avait injecté 19 millions d’euros dans les travaux de rénovation du Lycée polyvalent et de l’école Siméonne Trott et la construction de la nouvelle cité scolaire. Aline Hanson a enfin adressé tous ses vœux de succès au corps enseignant du premier et du second degré et aux élèves pour cette rentrée 2014-2015.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.