Temps de lecture estimé : 4 minutes

Voilà près de six mois que la chaîne de télévision Indies Live diffuse ses programmes 100 % caribéens sur le canal 132 du satellite. Mais elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’elle va organiser la première édition des « Indies Live Music Awards » qui aura lieu en novembre prochain à Saint-Martin. 

Fondée par deux amis d’enfance, Béatrice Potony et Jimmy Ménage, et diffusée depuis le 25 mars dernier depuis Paris par fibre optique, Indies Live est une chaîne qui propose de nombreux programmes musicaux et des styles divers et variés : zouk, reggae, dancehall (Guadeloupe et Martinique), aléké et kawina (Guyane), kompa (Haïti), reggae, ragga, dancehall, ska (Jamaïque), merengue, bachata (République dominicaine), calypso, soca, jump up (Trinidad et Tobago), salsa (Cuba). Des concerts live sont également diffusés de façon hebdomadaire. Mais Indies Live n’est pas qu’une chaîne musicale. C’est aussi une chaîne généraliste qui a pour objectif de « promouvoir toutes les cultures de la Caraïbe ». Ainsi, documentaires, films caribéens anciens et récents, émissions de cuisine, dessins animés et telenovelas sont également au programme. Et aucun pays n’est mis à l’écart, car Indies Live veut être le « trait d’union » entre les différents territoires de la région, indique Béatrice Potony, directrice générale associée. « Cela faisait deux ans que nous mûrissions ce projet. Tout est venu du fait que nous aimons beaucoup voyager, mais qu’un jour, nous nous sommes rendu compte que nous ne connaissions pas bien les îles de la Caraïbe. Nous avons cherché des supports pour obtenir des informations sur la région, mais ce n’était pas évident. Alors nous nous sommes dit : pourquoi ne pas lancer une chaîne qui permettrait aux Caribéens de se découvrir mutuellement et de mieux se connaître ? En somme, créer un trait d’union entre les îles », ajoute Mme Potony. Et la chaîne mise aussi sur le fait de « faire rêver les gens sur nos îles ». L’occasion pour ceux qui n’y sont jamais venus d’en avoir un autre regard aussi : la Caraïbe est également une région de culture et d’éclectisme. Indies Live diffuse donc 24 heures sur 24, sur huit territoires : les îles de Guadeloupe, la Martinique, la Guyana, le Suriname, Haïti, la République dominicaine, le Venezuela et Trinidad et Tobago.

Indies Live Music Awards 2014

Indies Live organise ses « Indies Live Music Awards 2014 », une cérémonie de récompenses qui honore les meilleurs artistes musicaux caribéens selon dix catégories (meilleurs artistes masculin et féminin, chanson de l’année, meilleurs clip et album de l’année, etc.). L’événement se tiendra fin novembre prochain au Casino Royale à Maho. Il s’agit pour les organisateurs de « révéler et exposer les artistes aux savoir-faire, aux talents et à la créativité exceptionnels, et de promouvoir la musique caribéenne en valorisant l’ensemble de ses artistes ». « Je vis à Saint-Martin et j’aime beaucoup cette île. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’y organiser cette première édition », souligne Béatrice Potony. Venue en repérage, une équipe était présente au Casino Royale ce lundi, en vue des préparatifs des « Indies Live Music Awards ». Et c’est Kamel Ouali, le célèbre chorégraphe français qu’on a vu notamment dans la « Star Academy », qui en sera le directeur artistique. A suivre… 

 

Kamel Ouali dans l’aventure d’Indies Live

Kamel Ouali, qui sera donc le directeur artistique de l’événement, est très connu en France, notamment pour ses contributions en tant que chorégraphe lors de l’émission de télé-réalité « Star Academy », mais aussi pour les comédies musicales « Cléopâtre », « le Roi soleil », « Les Dix commandements », etc.

Saint-Martin’s Week : Comment avez-vous intégré ce projet d’Indies Live ?

Kamel Ouali : C’est Jimmy, le fondateur de la chaîne, qui m’a contacté en m’expliquant qu’il avait un gros projet pour célébrer la musique caribéenne, que j’aime beaucoup car elle me fait danser. J’avais déjà contribué aux NRJ Music Awards et j’ai donc accepté. Je suis donc venu passer une journée à Saint-Martin, pour les repérages, et la prochaine fois, j’espère y passer plus de temps.

SMW : Que pensez-vous de ce projet ?

KO : C’est génial ! Et le fait de mettre la Caraïbe en avant me semble être une très bonne idée. C’est très osé, mais je crois que célébrer la musique est une chose très importante.

SMW : Et quels sont vos projets ?

KO : J’en ai beaucoup. Mais je travaille notamment sur la comédie musicale « Alice au pays des merveilles. Par ailleurs, je suis aussi sur des projets avec plusieurs marques de luxe. J’ai beaucoup d’événements à venir. Vous en saurez plus par la suite !

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.