Temps de lecture estimé : 4 minutes
La Collectivité et l’Office de tourisme de Saint-Martin ont récemment participé au WTCF 2014 Beijing Fragrant Hills Summit, un sommet réunissant 132 villes touristiques mondiales, qui s’est déroulé début septembre en Chine.

Le World Tourism Cities Federation (WTCF) accueillait cette année de nombreux représentants des villes touristiques du monde, à l’instar de Saint-Martin qui s’est affilié à la fédération en juillet dernier. « Nous avons atteint tous nos objectifs et même plus ! », a indiqué la Présidente de l’Office de Tourisme, Jeanne Rogers-Vanterpool à son retour. « L’objectif principal de ce déplacement professionnel était d’identifier les moyens par lesquels Saint-Martin pouvait pénétrer le marché asiatique dans les domaines du tourisme et de l’investissement, et de comprendre les besoins et les exigences de ces visiteurs potentiels », a précisé Mme Rogers-Vanterpool. Près de 100 millions de Chinois voyagent chaque année à travers le monde ; participer à cette conférence a donc été l’occasion pour la délégation de Saint-Martin de découvrir les stratégies utilisées par d’autres villes touristiques pour pénétrer le marché chinois. La délégation a d’autre part pu discuter avec les représentants de la compagnie aérienne nationale chinoise des projets à venir et de leur vision de la région Caraïbes. Selon la directrice de l’Office de tourisme, Sylviane John, il existe de réelles opportunités avec les compagnies aériennes chinoises, qui peuvent utiliser les partenariats déjà existants avec d’autres compagnies pour s’ouvrir au marché caribéen. Des discussions ont également été engagées avec les tour-opérateurs et les agences de voyage sur leurs stratégies de promotion touristique. De nouvelles négociations sont d’ailleurs prévues avec les compagnies chinoises et les professionnels du tourisme, afin de tirer profit de ces contacts.
 
Des accords dans le secteur de la formation
 
Les représentants de la WTCF ont également introduit la délégation saint-martinoise auprès de Madame Xu Lin, membre du Conseil d’Etat de la présidence chinoise. Cette rencontre a débouché sur des discussions dans le domaine de l’enseignement et des échanges culturel. Deux universités chinoises (université de Lanzhou et université agricole de Pékin) ont proposé l’octroie de bourses aux étudiants saint-martinois qui souhaiteraient passer une licence ou un doctorat en Chine. Une proposition complémentaire a également été faite par le Confucius Institute Exhibition, qui offre des possibilités de formation au métier de guide touristique et en langue chinoise pour les étudiants saint-martinois. Pour Jeanne Rogers-Vanterpool, et Ramona Connor, 2e vice-présidente, ces propositions sont d’une grande importance, notamment pour les jeunes qui souhaitent se former dans le secteur du tourisme, dans l’optique de recevoir cette clientèle chinoise sur notre île. Ces échanges vont donc se poursuivre afin de finaliser ces projets. Cette conférence, qui s’est tenue sur trois jours, a réuni les 132 membres de la WTCF, des représentants de l’Organisation des Nations Unies et de l’Organisation mondiale du tourisme ainsi que des centaines de médias et de professionnels du tourisme. A noter que le Guide de l’investisseur de Saint-Martin y a été présenté. « Maintenant que nous avons atteint nos objectifs, la deuxième étape va consister à consolider les liens que nous avons tissés. Je remercie à cet effet la Présidente Aline Hanson, qui a encouragé l’adhésion de Marigot à la WTCF et jugé opportun ce déplacement professionnel en Chine. Cette adhésion nous a ouvert les portes de la Chine et l’accès à de nouveaux marchés. Nous devons maintenant utiliser les outils qui sont à notre disposition pour en récolter les fruits », a confié Jeanne Rogers-Vanterpool.
Marigot est devenu le premier membre caribéen de la WTCF. La Fédération mondiale des villes touristiques (WTCF) est la première organisation touristique internationale à prendre les villes en point de mire. A but non lucratif, la WTCF vise à promouvoir le développement de l’industrie du tourisme dans le monde.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.