Temps de lecture estimé : 2 minutes
Dimanche dernier, une foule de 247 personnes, des amoureux de la nature, se sont portés volontaires pour nettoyer le site de la Belle Créole à la Baie Nettlé. Ils ont ramassé 2 793 kilos de déchets.

Cette opération a eu lieu dans le cadre de la Journée mondiale de nettoyage du littoral (International Coastal Cleanup ou ICC) 2014, portée par l’association américaine Ocean Conservancy qui milite pour la préservation de l’océan. Parmi les volontaires, un groupe d’étudiants, des groupes sociaux divers et variés et des commerçants qui ont fait preuve, selon les organisateurs, d’un « véritable dévouement » pour le nettoyage des lieux. La déclinaison locale de l’ICC a été organisée et coordonnée par l’association environnementale du côté hollandais, The Sint Maarten Pride Foundation, et par le groupe du côté français qui organise des randonnées, SXM Trails. Au cours des trois heures qu’a duré l’opération de nettoyage, les volontaires ont passé au peigne fin cette plage isolée et difficile d’accès en raison d’une végétation dense. En tout, ce sont 107 sacs poubelle qui ont été remplis, pesant au total 2793 kilos. Et cela n’inclut pas les gros déchets trouvés sur place comme des matelas, des chaises de plage, un petit réfrigérateur ou encore de nombreux seaux en plastique. Selon les organisateurs de l’opération, cette plage n’étant pas fréquentée par les baigneurs, il est évident que ces déchets ont été rejetés par les courants. Ils indiquent aussi qu’une grande quantité de déchets appartiennent à l’industrie marine : bouées, cordes, filets. Toutefois, les déchets les plus couramment ramassés restent les bouteilles en plastique de toutes tailles. «Il est difficile de déterminer si ces déchets ont été jetés en mer ou s’il s’agit de dépôts d’ordures qui ont eu lieu sur terre », expliquent-ils.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.