Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le premier forum de la jeunesse se tiendra ce jeudi 9 octobre. Organisé par l’association Sida Les Liaisons Dangereuses, cet événement a pour but de donner un espace d’informations, de conseils, d’échanges et d’écoute aux jeunes saint-martinois.

Ce forum, qui a été mis en place avec la participation de l’Agence régionale de santé, la sécurité sociale de la Guadeloupe et la Maison des ados, se tiendra en deux endroits. De 9 heures à 15 heures, les jeunes ont rendez-vous au lycée des Iles du Nord, avec la participation des collégiens du Mont des Accords, où le public pourra participer à des ateliers divers et variés (citoyenneté, santé, nutrition, accès aux droits, emploi et formation). Pour ce faire, plusieurs acteurs seront présents afin de répondre à leurs questions : les partenaires précités, mais aussi la brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) de la gendarmerie, la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), le Forum français de la sécurité urbaine, la plateforme Initiative Saint-Martin, etc. A 18 heures, ils auront rendez-vous ensuite à la Maison des entreprises à Concordia où les visiteurs pourront assister à une conférence/débat sur le thème «l’espace urbain, espace d’expression de la jeunesse», par Bernard Rivaille, vice-président du Forum français de la sécurité urbaine. «L’idée d’un forum de la jeunesse (initialement «Grenelle de la Jeunesse») émane des travaux menés lors de l’atelier “Santé des Jeunes, addictions, santé mentale” initiés pour l’élaboration du Programme régional de santé publique», indique Ketty Karam, présidente de l’association Sida Les Liaisons Dangereuses. Mme Karam était chef de projet sur cet atelier qui avait retenu diverses problématiques dont un lieu d’accueil pour les jeunes, notamment la Maison des Ados qui a ouvert ses portes en mai 2012, et un rendez-vous dédié aux jeunes où ils pourraient se retrouver et échanger. Et «malgré le rejet d’une demande de financement pour ce “Grenelle de la Jeunesse” l’an dernier, nous avons poursuivi notre idée et avons travaillé avec les différents partenaires de notre association (Education Nationale, ARS,  PJJ, BPDJ, Initiative Saint-Martin, CGSS,  pôle Solidarité et Famille, Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD), associations de jeunes, etc.) depuis plusieurs mois pour que cette action se réalise», poursuit Ketty Karam.
 
Une tribune pour les jeunes
 
Ce forum de la jeunesse se veut être une tribune pour favoriser une écoute et une participation citoyenne des jeunes, apporter des réponses en termes d’orientation scolaire et professionnelle et d’épanouissement personnel, permettre le dialogue entre les différents groupes et mener une réflexion sur l’espace urbain afin de favoriser la lutte contre la délinquance et d’aménager des espaces d’expression. Cette journée se tiendra donc sous forme d’ateliers. Ketty Karam a également tenu à souligner la participation de trois intervenants de l’Ecole de prévention et de civisme de la Guadeloupe, «qui a une grosse implication auprès des jeunes», de même que l’investissement particulier de Jean-Marie Jespere, représentant du Recteur à Saint-Martin. Et de conclure : «Au cours des diverses réunions, nous avons pu noter un réel enthousiasme des professionnels pour ce projet», dont le chef est Didier Witczak, directeur de la Maison des ados, elle-même gérée par l’association Sida Les Liaisons Dangereuses. A noter enfin que ce samedi 11 octobre, l’association participera aux activités menées par la Préfecture pour les rencontres de la sécurité, sur le front de mer de Marigot.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.