Temps de lecture estimé : 4 minutes
L’association SXM Autisme organise fin novembre et début décembre une formation sur l’autisme dédiée au grand public, en partenariat avec l’Education nationale, la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS) de Guadeloupe et le SESSAD des Iles du Nord.

Il s’agit d’une formation sur l’analyse appliquée du comportement de la personne avec autisme. Dispensée par la psychologue Stéphanie Lamour de EDI Formation (spécialisé dans l’autisme et le trouble du spectre autistique), cette formation a pour but « d’apporter le plus d’informations possible au grand public, notamment aux personnes en contact avec des autistes, et de donner des outils pédagogiques aux enseignants pour une meilleure prise en charge des enfants et jeunes autistes à l’école », indique Natacha Lienafa, présidente de l’association SXM Autisme. Car il s’agit selon elle de permettre à ces personnes d’avoir moins d’appréhension à être en contact avec des autistes. La méthode consiste à travailler sur les troubles du comportement de l’enfant pour lui inculquer un comportement «socialement acceptable» et de permettre aux adultes de comprendre le comportement de ces jeunes. Au travers de cette formation, l’association SXM Autisme espère donner des outils de communication à toutes les personnes en contact avec des autistes, pour que ces derniers puissent progresser et que leur scolarisation ainsi que leur présence dans les lieux de loisirs, souvent mis à mal par un comportement trop envahissant, puissent s’améliorer. « L’objectif de notre association est d’intégrer ces enfants et jeunes adultes dans notre monde », poursuit Mme Lienafa. À noter que l’association veut organiser le plus de formations possible pour que la société « accepte mieux les autistes ».
 
L’association SXM Autisme
 
Depuis octobre 2013, date de sa création, l’association SXM Autisme organise de petites manifestations à but informatif. L’objectif de ces actions est de récolter des fonds pour pouvoir faire venir de Guadeloupe une psychologue spécialisée dans l’autisme. C’est ainsi qu’en début d’année et que fin octobre, huit enfants ont pu être pris en charge par la spécialiste. « L’idéal serait qu’elle soit là en permanence, car le but de ces visites est de faire en sorte que les enfants soient mieux dans leur peau », indique Natacha Lienafa. Et la psychologue aide à la fois les enfants et leurs parents. « Il est fondamental que les parents d’enfants autistes soient formés et qu’on leur explique comment agir avec leur enfant pour que celui-ci puisse progresser. Ce n’est pas toujours évident pour les parents et beaucoup souhaitent déléguer certaines responsabilités aux spécialistes. Mais ce n’est pas possible, car l’enfant passe beaucoup plus de temps avec sa famille », poursuit-elle. La psychologue fait donc de la « guidance parentale », passe trois heures avec les parents et l’enfant et traite les problèmes de « manière concrète » : d’où vient la crise quand il y en a une, car la perception des autistes n’est pas la même que la nôtre, quelles solutions s’offrent aux parents pour apaiser l’enfant et à l’enfant pour gérer son stress, etc. «Et quand c’est acquis, c’est acquis», affirme Mme Lienafa. Et outre l’intervention de la psychologue et les stands et sorties à but informatif, SXM Autisme veut également travailler sur un aspect éducatif pour amener les enfants autistes vers l’autonomie. « Car notre association compte trois piliers : l’apprentissage, la socialisation et l’autonomie », conclut la présidente de SXM Autisme.
Si les statistiques et les chiffres sont difficiles à obtenir quant au nombre d’autistes que compte Saint-Martin, que le diagnostic n’y est pas encore assez développé et qu’il y manque une structure adaptée à l’autisme, l’association SXM Autisme compte bien y remédier et monter un centre éducatif « à long terme ». A suivre…
 
La formation se déroulera en trois temps 
1)  Du 24/11/14 au 28/11/14 : la  première session est dédiée au corps enseignant et au personnel du SESSAD avec une capacité d’accueil de 30 personnes sur 4 jours de 8h à 16h30 à la MJC de Sandy Ground.
2)  Le mercredi 26 novembre 2014 de 13h30 à 16h30 à la MJC de Sandy Ground : une conférence/ débat de sensibilisation sera dispensée au grand public.
3)  Du 01/12/14 au 05/12/14 : la deuxième session est ouverte au grand public  avec une capacité d’accueil de 30 personnes durant 5 jours de 8h à 16h30  à la salle de conférence de l’hôpital Louis Constant Fleming.
Les inscriptions sont retenues par ordre d’arrivée des demandes à l’association jusqu’au vendredi 14 novembre 2014. Vous pouvez contacter l’association au 06.90.75.55.44.
Important : la première session est complète.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.