Temps de lecture estimé : 1 minute
Certains larcins laissent songeurs. Le 31 octobre, le cabinet médical des docteurs Jaboulet, Touati et du kinésithérapeute M. Bouchez, situé rue Kennedy, a reçu la visite d’un amateur d’art qui n’a pu s’empêcher de soustraire du mur un tableau signé de l’artiste peintre Chabouz.

Fruit du larcin : une acrylique sur toile de style contemporain, de 40 x 40 cm. Cyniques, les médecins remercient « ce patient pour toute la confiance et tout le respect qu’il porte au praticien qui le soigne ». Et d’ajouter qu’ils tiennent « à la disposition du voleur, le certificat d’authenticité de l’œuvre de l’artiste Chabouz ; qu’il n’hésite pas, lors de son prochain rendez-vous, à nous le réclamer ». À bon entendeur…
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.