Temps de lecture estimé : 2 minutes
La vedette « Notre Dame de la Garoupe » de la SNSM s’était échouée lors du passage du cyclone Gonzalo. Avec une barge et une grue, elle a été dégagée le 2 novembre dernier. Selon les sauveteurs, le bateau est très endommagé.

Le 2 novembre dernier, le releveur d’épave Steve Coetzer est arrivé sur les lieux avec une grosse barge et une grue de 100 tonnes sur chenilles afin d’enlever la vedette de la SNSM placée depuis le 13 octobre dans une situation pour le moins inconfortable. La SNSM tient d’ailleurs à souligner la générosité de Steve Coetzer : « il n’a pas voulu facturer sa prestation, bien qu’étant venu avec de gros moyens, sous prétexte que notre intervention, lors de Gonzalo, pour aider des bateaux en difficulté, n’était pas payante non plus… Nous le remercions de tout cœur pour sa générosité ! ». L’opération de relèvement s’est déroulée sans heurts et sans autres dommages que ceux commis par l’échouage. « Mais le peu de fond n’a pas permis à la barge de se rapprocher suffisamment pour que la grue puisse simplement soulever notre bateau et le mettre en sécurité sur la barge » racontent les équipiers. Il a donc fallu procéder par étapes pour finalement déposer la vedette en sécurité. L’encombrement de la barge ne lui permettant pas l’accès au lagon par le pont de Sandy Ground, il a donc ensuite fallu passer par le pont de Simpson Bay. Puis le bateau a été ramené côté français : « avec l’aide du chantier naval Polypat, Fred et Béa, qui nous ont aussi offert gracieusement leur collaboration, la vedette a été manutentionnée et mise en dehors du périmètre de leur chantier, celui ci étant plein, sur une parcelle mise à disposition par un marin ». Les sauveteurs en mer se disent « très touchés par cette fortune de mer mais réconfortés par la chaîne de solidarité ».
Selon la SNSM, « la vedette est très, très endommagée ». Cette semaine, des expertises vont déterminer l’intérêt de faire des réparations ou bien celui d’acquérir un nouveau bateau. Quelle que soit la solution retenue, le budget nécessaire sera conséquent et la SNSM va avoir besoin de la solidarité des marins et de la population. La collecte de dons initiée depuis Gonzalo se poursuit. Contact : 0690 767 500
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.