Temps de lecture estimé : 2 minutes
« Un individu a traversé le collège en courant, son arme à la main » raconte un témoin de la scène.

« C’était la fin de la récréation et une classe était encore en cours de sport ». Contactée par nos soins, la gendarmerie a apporté quelques précisions sur cette affaire, qui a ensuite fait l’objet d’une concertation entre les forces de l’ordre, le représentant du recteur et le chef d’établissement. Suite à la série de vols à main armée qui a récemment émaillé l’actualité, les gendarmes recherchaient activement des véhicules impliqués dans ces faits. « Vendredi nous avons été informés que l’un de ces véhicules se trouvait à Quartier d’Orléans » précise le capitaine Emmanuel Maignan. Un gros dispositif a donc été déployé sur le secteur, mobilisant « une trentaine de militaires ». Mais l’individu repéré n’entendait visiblement pas se rendre. Prenant la fuite à pied il aurait pénétré dans une impasse située à droite de l’établissement scolaire. Et n’a visiblement eu aucun scrupule à passer ensuite par le collège, son arme à la main. Les gendarmes ont tenté de stopper la course folle de l’individu mais en vain, puisque celui-ci a finalement réussi à s’enfuir du côté de la résidence des Salines. Afin de désamorcer les tensions qui pourraient naître de cet événement et de rassurer les parents, le sujet sera abordé ce lundi avec les collégiens.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.