Temps de lecture estimé : 3 minutes
Cofinancée par le Pôle emploi et le Fonds social européen, une formation Chef de cuisine avait été mise en place par le GRETA de Saint-Martin et Saint-Barthélemy entre décembre 2013 et octobre 2014. 

La cérémonie de remise des diplômes a donc eu lieu ce vendredi 21 novembre à la CCISM à Concordia en présence d’une partie des élèves, de leurs formateurs et de la présidente du GRETA Janine Hamlet. « C’est aujourd’hui le moment de féliciter nos élèves pour leur assiduité et leur volonté de réussir. Ceux qui n’ont pas abandonné ont fait preuve de mérite, d’endurance et de courage. Ces diplômes et attestations devraient vous ouvrir grand les portes de l’avenir. C’est le début d’une nouvelle vie », a déclaré Blandine Javois du GRETA. Douze élèves étaient inscrits au départ, dix ont suivi la formation jusqu’au bout et six ont obtenu le diplôme. Les quatre autres ont reçu une attestation de formation et un relevé de notes. José Manrique, président de la Fédération des restaurateurs de la COM (FERCOM) et membre de la CCISM, a salué la motivation, les efforts et le travail des élèves, soulignant aussi la difficulté de l’épreuve finale qui était notamment chronométrée. « Vous avez la clé : le diplôme. Il vous faut maintenant trouver la porte », a-t-il déclaré en s’adressant aux diplômés. « La restauration n’est pas un métier facile, mais il apporte beaucoup de joie. C’est à vous de faire fructifier le diplôme que vous avez en main », a-t-il conclu.

Dix mois d’efforts

La formation menant au diplôme Chef de cuisine est un parcours « long » qui a nécessité « dix mois d’efforts », a indiqué Roger Annerose, conseiller en formation continue au GRETA. Ce dernier a salué « la volonté » des stagiaires « d’aller jusqu’au bout ». « Il y a eu des moments délicats, mais nous les avons franchis. Et aujourd’hui, nous faisons tout notre possible pour que d’autres puissent suivre cette formation ». Quant aux stagiaires, ils ont remercié l’équipe pédagogique car ils ont pu « acquérir de nouvelles connaissances et compétences ». Leur « envie de persévérer » et de « trouver du travail » a également été soulignée. D’ailleurs, ils sont quatre à avoir déjà trouvé un emploi. Et même s’il s’agit pour l’instant de CDD, c’est « un bon début », a conclu M. Annerose.

Janine Hamlet, qui est aussi proviseur du lycée des Iles du Nord, a tenu à souligner que lors de l’examen final, les stagiaires du GRETA avaient reçu l’aide de « commis », des lycéens « qui ont été à la hauteur ». L’équipe du GRETA a remercié Mme Hamlet, la CCISM, la CCI de Tarbes, les entreprises d’accueil et les formateurs.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.