Temps de lecture estimé : 4 minutes
La signature du premier prêt solidaire en faveur d’une association saint-martinoise était annoncée vendredi dernier en préfecture. Elle ouvre la voie à d’autres actions de ce type, grâce à l’affiliation de la plateforme Initiative au réseau France Active.

C’est « une opération exemplaire » selon le préfet Philippe Chopin. Le 1er prêt solidaire en faveur de l’emploi et de la cohésion sociale a été accordé à l’association Sandy Ground on the Move qui, avec une quarantaine d’employés, œuvre en faveur de l’insertion des jeunes. Ce prêt à taux zéro et remboursable à compter de 2015 s’élève à 10 000 euros et a été débloqué sur le fonds de prêts solidaires que gère désormais la plateforme Initiative Saint-Martin Active, grâce à son affiliation au réseau France Active depuis mai 2014. Il doit contribuer à l’achat d’un camion, envisagé à la fin de cette année : le budget nécessaire à cet investissement sera bouclé grâce à une subvention de l’Etat d’un montant de 18 000 euros au titre du Fonds départemental d’insertion. L’association investira quant à elle 1000 euros de ses fonds propres pour contribuer à l’achat du véhicule. Sandy Ground on the Move avait en effet remporté un marché public d’entretien d’espaces verts auprès de la Collectivité, ce qui a permis d’embaucher 16 jeunes. Mais pour mener à bien cette mission, l’association ne disposait que d’un véhicule très usagé et devait s’adresser à un loueur, à fonds perdus. Elle s’est donc tournée vers Initiative Saint-Martin Active.
 
Une première étape
 
Si la signature de ce prêt solidaire est une première, il ouvre la voie à d’autres actions de ce type grâce au réseau France Active. Les associations œuvrant dans le cadre de l’économique sociale et solidaire, et plus particulièrement en faveur de l’insertion des personnes en difficulté, peuvent ainsi accéder à des prêts à taux zéro dans la limite de 30 000 euros. Ce type de financement doit cependant être destiné à l’investissement dans la création ou le développement d’une structure favorisant l’emploi des plus fragiles. « Les difficultés de Sandy Ground sont celles de tous les autres quartiers » voulait rappeler le président de l’association Sandy Ground on the Move, visiblement touché, vendredi dernier, par l’intérêt des partenaires institutionnels à « comprendre le travail que l’on fait avec ces jeunes ». A noter que certaines conditions sont requises pour bénéficier d’un prêt solidaire : « l’association doit être en règle, mais aussi avoir des employés et être en capacité de générer de l’activité économique » précisait le directeur d’Initiative Marc Chakhtoura.
 
Synergie partenariale
 
« Nous ne pouvons réussir que si nous sommes ensemble » voulait rappeler vendredi dernier le préfet Philippe Chopin. Pour accorder ce type de prêt, Initiative s’appuie en effet sur un solide réseau de partenaires. Afin de créer un fonds de prêts solidaires, selon le cadre défini par France Active, elle a reçu des dotations de l’Europe, de la Caisse des dépôts et consignations ainsi que de la Fondation Semsamar Solidarités. Parallèlement, la plateforme reçoit l’appui de l’Etat, qui accorde son agrément aux associations oeuvrant dans l’économie sociale et solidaire et octroie des fonds pour favoriser l’insertion. Mais aussi de la Collectivité, qui défend notamment les dossiers de Saint-Martin auprès du conseil départemental de l’insertion par l’activité économique. Et enfin de Pôle Emploi, qui oriente et accompagne les personnes vers les filières d’insertion.
Cette « synergie » chère à Marc Chakhtoura favorise la reconnaissance des structures dignes d’intérêt en matière de financements. Ainsi, Sandy Ground on the Move signait sa première convention avec l’Etat en 2010. Une première étape pour bénéficier des aides disponibles dans le cadre de l’Insertion par l’activité économique (IAE). L’Etat a d’ailleurs renouvelé cette convention pour 3 ans. Cet agrément signifie non seulement qu’Initiative continuera d’accompagner Sandy Gound on the Move, mais c’est surtout une condition nécessaire pour l’obtention d’un prêt solidaire. Un cercle vertueux qui permet de faire glisser les personnes tributaires de l’aide sociale vers l’emploi.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.