Le chantier visant à remplacer la canalisation centrale d’eau potable située le long de la RN7 devaient s’achever dimanche dernier selon l’EEASM. La circulation pourrait donc retrouver sa fluidité.

Saint-Martin, sa RN7 et ses interminables travaux… Ces derniers jours, alors que le trafic routier montre que la saison touristique a bien démarré, la grogne a gagné des usagers excédés de voir leur temps de trajet multiplié par deux voire trois à cause d’une circulation alternée mise en place au niveau de Cripple Gate. La bonne nouvelle, c’est que l’Etablissement des Eaux et de l’Assainissement (EEASM) annonçait vendredi dernier que le gros œuvre « doit se terminer dimanche » selon son directeur Patrick Lentz. Cette semaine, le chantier devrait se solder par du bétonnage. L’EEASM indique que cette dernière étape « ne devrait pas trop perturber la circulation ».
Pour mémoire, il s’agissait de remplacer la canalisation centrale d’eau potable située le long de la RN7, par une canalisation neuve. « La Collectivité et l’EEASM rappellent que le remplacement des canalisations vieilles de plus de 30 ans est plus que nécessaire, ce travail n’ayant jamais été réalisé par le passé » est-il indiqué dans un communiqué. Avec un réseau d’eau potable dont le rendement s’élevait à 43% ces travaux étaient en effet essentiels puisqu’ils permettent « de parvenir à un rendement de 65% » nous précise l’EEASM. La Collectivité avait donc annoncé l’ouverture de ce chantier dès la mi-août. Depuis, le trafic routier avait été aménagé tantôt par une déviation en amont du rond-point d’Agrément, tantôt par une circulation alternée à hauteur de Cripple Gate et Morne Valois.
 
Calendrier et horaires des travaux ?
 
Le 21 août il avait en outre été annoncé que ces perturbations dureraient 3 mois. « Le cyclone Gonzalo a bousculé et ralenti le chantier » explique Patrick Lentz. De fait, les travaux se sont prolongés au point de se chevaucher avec le démarrage de la saison touristique et donc une plus grande affluence de véhicules sur le réseau routier. Seulement, une question reste au bout de toutes les lèvres : « pourquoi ne pas débuter ces travaux pendant l’été pour éviter ces désagréments ? »
Il avait par ailleurs été annoncé à la mi-octobre que les travaux s’effectueraient de nuit. Ce qui s’est finalement avéré impossible sur le terrain : « les ouvriers ont besoin d’une visibilité maximale des réseaux souterrains pour effectuer les forages visant à poser la nouvelle canalisation » indique la Collectivité, finalement contrainte de changer le programme.
A Saint-Martin le réseau d’eau et d’assainissement représente 140 kilomètres. 25 kilomètres ont déjà fait l’objet d’une réhabilitation. Mais 25 autres kilomètres doivent encore faire l’objet de travaux.
 

 
Des p’tis trous, des p’tits trous, encore des p’tis trous…
 
Les travaux d’enrobés qui doivent parfaire l’ouvrage vont tarder à venir. C’est déjà le cas à Grand-Case et cela va l’être à Morne Valois / Cripple Gate. Pourquoi ? L’usine d’enrobé située côté hollandais est en cours de réhabilitation depuis quelques mois. L’EEASM explique donc être contraint « d’attendre qu’elle soit à nouveau opérationnelle ». Dans l’attente, pas d’enrobé, donc « on rebouche provisoirement avec du béton ». Des routes patchwork, pour un petit moment encore…
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.