Temps de lecture estimé : 2 minutes

La création d’un abonnement de 21 € pour la collecte et le traitement des eaux usées sur la facture d’eau est vivement dénoncée par l’association de défense, d’éducation et d’information du consommateur (ADEIC).

Le bureau local de l’association de défense, d’éducation et d’information du consommateur (ADEIC) n’entend pas laisser passer sous silence la nouvelle facturation de la Générale des Eaux au titre de la collecte et du traitement des eaux usées. Pour mémoire (notre édition du lundi 1er décembre), la Générale des Eaux a désormais décidé de facturer ce service, à hauteur de 21 €. Ce nouvel abonnement, qui s’ajoute donc aux 21,37 € d’abonnement au service de distribution de l’eau potable, est apparu sur les factures émises fin septembre. La délégation de service public à la Générale des Eaux pour l’assainissement avait en effet été reconduite par la Collectivité au 1er juillet 2014 pour une durée de 6 ans. La semaine dernière, la Générale des Eaux transmettait aux médias un bref communiqué indiquant les nouveaux tarifs qui en découlaient.
Pour l’ADEIC ce « nouveau-né surprise » est « une augmentation supplémentaire et donc une baisse du pouvoir d’achat ». L’association s’interroge sur cette « modification unilatérale du contrat, sans aucune information ou concertation préalable du client-consommateur ». Et dénonce « un prix d’abonnement de 21€, dont (le délégataire) s’assure du droit indiscutable à recouvrement, en se libérant cette fois de la contrainte liée à la variabilité de la consommation de chacun ». S’il revient désormais aux clients de contribuer au service d’assainissement, l’ADEIC dénonce l’absence de visibilité à long terme : « le délégataire n’aurait-il pas dû prévoir, de longue date, que l’ensemble du réseau était à revoir compte tenu des nouvelles constructions et de l’accroissement de la population ? ».

Un doublon ?

L’ADEIC regrette également le fait que cet abonnement de 21 € fasse « double emploi » avec les 21,37 € déjà facturés pour la distribution de l’eau potable, arguant que la demande d’abonnement que le client doit remplir auprès de la Générale des Eaux est intitulée « abonnement au service de distribution d’eau potable et d’assainissement ». Début novembre l’ADEIC a transmis un courrier à la Générale des Eaux à laquelle l’association demande « des réponses claires et précises afin de pouvoir informer nos adhérents et vos clients ». Et déplore n’avoir reçu aucune réponse à ce jour.

 

ADEIC Saint-Martinadeicsxm@yahoo.frTél. 0690 36 17 56

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.