Temps de lecture estimé : 2 minutes

En moins de deux ans d’existence, Discover CrossFit en a déjà fait baver plus d’un. Gros plan sur une méthode d’entraînement pas comme les autres.

A l’instar de la Zumba, le CrossFit est un programme d’entraînement physique qui connaît un succès grandissant depuis une quinzaine d’années. Toutefois, là où la Zumba aime à combiner aérobic et danse, le CrossFit associe plutôt force athlétique, haltérophilie, gymnastique et endurance. D’ailleurs, on va arrêter là les comparaisons entre ces deux activités. Le CrossFit, contraction des mots “cross” et “fitness”, est comme son nom l’indique un croissement d’activités physiques et sportives. Reposant sur une dizaine de compétences athlétiques, l’essence du CrossFit est de ne pas se spécialiser afin d’offrir une remise en forme générale.

Ainsi, du côté des Jardins d’Orient Bay, il n’est pas rare de voir des gens courir, sauter, grimper, s’arracher, soulever, frapper et sans cesse recommencer. Vu de loin, on pourrait presque croire à des soldats d’élite qui se préparent à partir au combat. Mais en se rapprochant, on se rend compte qu’il s’agit de Norma, Tracey, Steeve et Pierre, les quatre préparateurs physique de Discover CrossFit. Tous les jours, tels des sergents instructeurs mais en beaucoup plus sympa, ils font suer la communauté CrossFit à grands coups de pompes… et de beaucoup d’autres exercices intenses. Les résultats se font rapidement sentir.

WOD : le plat du jour

Alors, à quoi ressemble vraiment une séance de CrossFit ? Attention, ça va devenir un peu technique. Un entraînement de CrossFit s’articule forcément autour du WOD (WorkOut of the Day). Comme au restaurant, ce “menu” est affiché sur un grand tableau visible par tous les participants et change quotidiennement. Ici les plats portent tous des noms évocateurs du genre Box Jumps, Walking Lunges, Double Unders, Cat Crawls, HandStand Push-Ups… Une fois la série d’exercices dévoilée, il ne reste plus qu’à la réaliser un certain nombre de fois, le plus rapidement possible. On parle dans ce cas de MetCon (conditionnement métabolique).

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.