Temps de lecture estimé : 2 minutes

La Ferme aux Papillons s’apprête à célébrer son 20 ième anniversaire et pour fêter ces deux décennies, invite gracieusement le public les 20 et 21 décembre.

La population est gracieusement invitée à plonger dans l’univers silencieux des papillons les 20 et 21 décembre. Cela fait désormais 20 ans que Karen et William Slayter ont créé ce sanctuaire et ils entendent le fêter comme il se doit en y associant tout Saint-Martin. Et le cadeau c’est eux qui l’offrent au public, en proposant deux journées de visites gratuites afin de « remercier tous les résidents de l’île pour leur soutien extraordinaire durant toutes ces années » affirment-ils. Ils veulent aussi adresser « un remerciement spécial aux offices de tourisme français et hollandais, aux employés d’hôtels, bureaux d’activités, écoles, agents, chauffeurs de taxis et de bus, à Fedex, ainsi qu’à la Collectivité de Saint-Martin ». Les visites débuteront samedi et dimanche prochains à partir de 11h30 puis s’enchaîneront toutes les demi-heures, la dernière visite étant programmée à 15 heures. A noter que les enfants devront impérativement être accompagnés d’un adulte et que les groupes de plus de 10 personnes sont priés de réserver préalablement.

Une nurserie grandeur nature  

La Ferme aux Papillons abrite des centaines d’espèces originaires des quatre coins du globe. Les stars du genre se nomment Blue Morpho, Tree Nymph ou encore Atlas Moth, un géant spectaculaire. Les novices qui feront leur baptême aux papillons découvriront le cycle de vie des ailés, de la chrysalide à la chenille dont on découvre aussi les parures bigarrées, certaines ont de bien drôles d’allures. De quoi émerveiller les petits comme les grands et rappeler la fragilité de l’espèce. Les papillons en effet, tendent à disparaître sur toute la surface de la terre, chassés par l’urbanisation et la pollution. Karen et William sauront néanmoins vous expliquer comment attirer et garder des papillons dans votre jardin. Car il suffit de mettre à la disposition de ces fragiles bestioles certaines plantes dont elles raffolent… Rendez-vous ce week-end à la ferme du Galion !

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.