Temps de lecture estimé : 3 minutes

La migration des baleines et autres mammifères marins dans nos eaux a débuté. La Réserve naturelle dispense quelques conseils d’observation afin de respecter le bien-être de ces géants des mers.

Lors de chaque hiver les mammifères marins reviennent dans nos eaux tropicales. Baleines, dauphins, globicéphales et autres cachalots vont sillonner nos eaux durant 6 mois, la mer des Caraïbes étant, entre décembre et mai, une zone privilégiée pour la migration, la reproduction et l’alimentation des mammifères marins. Saint-Martin et la Réserve naturelle sont d’ailleurs situés au cœur du sanctuaire Agoa, soit quelque 143 000 km2 englobant les eaux des îles du Nord mais aussi de la Martinique et de la Guadeloupe. La Réserve naturelle, qui assure la représentation du sanctuaire et contribue aux campagnes scientifiques, invite donc la population à faire preuve de vigilance : « leur présence dans nos eaux est liée à leur saison de reproduction et de mise bas, qui sont des périodes vitales pour la conservation de ces fragiles populations ». Pour le bien-être des mammifères marins, il convient donc de veiller à limiter le dérangement que la proximité avec les activités humaines pourrait générer.
 La Réserve naturelle conseille ainsi de « garder une distance de sécurité entre le groupe et votre embarcation ». Egalement, il convient de ne pas couper pas la route d’un groupe en déplacement. « Si les animaux se dirigent vers vous, stoppez votre embarcation. Positionnez-vous de manière à ne jamais placer les individus entre vous et la terre ». En outre « ne vous positionnez jamais entre un adulte et un jeune » précise la Réserve naturelle.

Partagez vos observations
« Nous avons besoin de vos yeux et plus encore de vos photographies ». 
Si vous avez la chance d’observer ces animaux lors de vos activités en mer, que ce soit dans ou hors de la Réserve, n’hésitez donc pas à transmettre les clichés : « ils serviront à alimenter le catalogue d’identification des individus observés à proximité de Saint-Martin, mais aussi à suivre le périple annuel de ces grands voyageurs à travers la Caraïbe » explique la Réserve, qui a créé une adresse mail dédiée à recevoir toutes les contributions d’observation des mammifères marins :
 baleine@rnsm.org (préciser la date, l’heure et le lieu d’observation). 

 

La Réserve présente son bilan  
Le comité consultatif de la Réserve naturelle s’est réuni en préfecture le 17 décembre dernier. En présence de ses différents partenaires – préfecture, parquet, pêcheurs, professionnels de la mer, CESC etc…- il s’agissait de présenter le bilan des actions menées en 2014. A ce titre, il a notamment été rappelé que 15 procès-verbaux ont été dressés tout au long de l’année, soit l’occasion, pour le vice-procureur, de « saluer la façon de travailler en bonne intelligence avec la Réserve ».

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.