Temps de lecture estimé : 4 minutes

Les statistiques de 2014 sont loin d’être rassurantes en matière de vols à main armée. A tel point que des faits on été commis jusqu’au dernier jour de l’année, et dès ce début 2015.

 

 

 

Dans la nuit du 30 au 31 décembre, un braqueur a pu être interpellé en flag après avoir commis deux méfaits sur la Marina Royale. Peu après minuit, deux établissements du secteur étaient en effet successivement victimes de vols à main armée, au moment de leur fermeture. Les faits ont été commis par deux jeunes individus, dont le visage était dissimulé. Les précisions données par les victimes sur le signalement des malfaiteurs ont néanmoins permis d’orienter le dispositif de recherche mis en place vers deux individus, qui déambulaient rue de Hollande. A 1h05, une patrouille de l’escadron de gendarmerie mobile cherche à contrôler les malfrats, qui prennent alors la fuite. Une seconde patrouille du PSIG parvient cependant à intercepter l’un d’entre eux, qui détient des objets caractéristiques provenant des vols qui venaient d’être commis. Cet individu, âgé de 20 ans et résidant à Sint Maarten, a été placé en garde à vue. L’enquête est confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie.
Mais les derniers jours de l’année n’auront décidément laissé aucun répit aux forces de l’ordre. Le mercredi 31 décembre aux environs de 9h15, un nouveau vol à main armée était commis au préjudice d’une station service de la Baie Nettlé. Deux individus armés y ont fait irruption et sont repartis à scooter avec une faible somme d’argent. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches.

2 braquages samedi dernier

La série noire se poursuit en ce début 2015. Samedi dernier, c’est une nouvelle station-service qui était à nouveau victime d’un vol à main armée, route de la baie orientale. Vers 19h15, deux individus circulant à deux-roues ont menacé les pompistes avec une arme de poing pour leur dérober de l’argent liquide. Peu de temps après, vers 20 heures, des faits similaires se produisaient dans un restaurant d’Oyster Pond, qui s’est vu délesté de sa caisse. Actuellement, la gendarmerie ne peut établir de lien formel entre les deux événements. L’année 2015 débute décidément sous de bien mauvais auspices en matière de délinquance.


Les gendarmes se jettent à l’eau pour secourir des plaisanciers

Voilà un sauvetage inhabituel qui trouve une fin heureuse grâce à la réactivité de quelques gendarmes mobiles n’ayant pas hésité à se jeter à l’eau. Samedi dernier dans l’après-midi, un bateau naviguant du côté de la Baie Lucas subit les coups de mer dans des conditions météo pour le moins mauvaises. Le bateau dessale, et les quatre plaisanciers se retrouvent à l’eau. L’un d’eux parvient à se hisser sur le pont et à jeter des bouées à ses trois autres compagnons d’infortune. La mer mauvaise éloigne le bateau des naufragés, qui tentent de regagner le rivage. Le plaisancier resté à bord, et ayant alerté les secours, parvient à ramener tant bien que mal le navire dans la marina d’Oyster Pond. Entre temps, des gendarmes mobiles se jettent à l’eau pou secourir les trois naufragés. L’un d’eaux, une femme de 70 ans, présentait une fracture ouverte du bras. Elle a été évacuée sur la Guadeloupe.
A noter qu’en l’absence de vedette opérationnelle – le bateau des sauveteurs a été gravement endommagé lors du cyclone Gonzalo – la SNSM n’a pu intervenir. Du côté de la brigade nautique, le principal bateau est en panne ; un navire secondaire existe bien, mais il était amarré loin du secteur et ne peut soutenir de trop mauvaises conditions météo. Quant à la Sea Rescue du côté hollandais, elle a été devancée par les gendarmes mobiles. L’épisode de samedi dernier pose donc la question des moyens dont dispose désormais le côté français pour assurer les opérations de sauvetage en mer…


Blessé par une arme à feu

Les armes à feu continuent de produire leur lot de drames. Samedi dernier en début de soirée, un homme était grièvement blessé par balle dans le secteur de Quartier d’Orléans. Il a été admis au centre hospitalier vers 21 heures, avant d’être évacué sur la Guadeloupe.


Baie orientale : un accident de la route fait un blessé

Samedi en fin de matinée, le conducteur d’un scooter circulant dans le secteur de la Baie orientale était victime d’un accident corporel impliquant deux autres véhicules. Tentant de doubler une voiture, il percute un quad qui arrivait sur la voie de gauche. Heureusement porteur du casque de sécurité, le conducteur du deux-roues, secouru par les pompiers, s’en tire avec un poigné cassé et une épaule luxée.

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.