Temps de lecture estimé : 3 minutes

George Pau-Langevin adresse ses vœux 2015 aux Outre-Mer et annonce que des actions viendront cette année conforter l’action budgétaire du gouvernement au profit du développement des Outre-mer.

Deux mille quatorze aura bien confirmé que les Outre-mer sont au coeur des priorités du président de la République, du Premier ministre et de l’ensemble du gouvernement » indique en préambule la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin. « Dans un contexte économique qui demeure difficile et qui nous impose de faire tout à la fois des efforts et des choix, je me réjouis que les moyens consacrés aux Outre-mer aient été confortés de manière importante. Le budget 2015 du ministère des Outre-mer progresse. Je note qu’il figure parmi les budgets de la nation en augmentation sensible – plus de 7% – sur les trois prochaines années ».
La ministre précise en outre que « plusieurs actions viendront conforter l’action budgétaire du gouvernement au profit du développement des Outre-mer ». Et de citer notamment  les contrats de plan Etat-Région pour les départements qui seront signés dans les prochaines semaines, la préservation des contrats de développement dans les Collectivités d’Outre-mer (celui de Saint-Martin avait été signé en juillet dernier), la validation des fonds européens ou encore la nouvelle politique de la ville.
Emploi, logement, jeunesse, soutien à l’investissement public : « ces moyens accrus pour les Outre-mer, nous continuerons en 2015 à les prioriser sur les politiques publiques qui correspondent aux besoins les plus criants des territoires » précise George Pau-Langevin, ajoutant qu’elle continuera à aller à la rencontre des ultramarins « tout au long de cette année ».
« En 2015, nous accélérerons l’application de notre feuille de route pour l’emploi et la croissance. De nouveaux outils de soutien aux entreprises et aux filières économiques sont désormais à l’oeuvre et vous pouvez compter sur ma détermination et ma vigilance pour que ces mesures produisent davantage d’emplois et permettent d’améliorer la formation professionnelle ». Concernant les politiques de l’éducation, de la santé et de la solidarité, la ministre affirme en ce début d’année y être « très attentive », assurant prendre en 2015 « des initiatives fortes ».
2015 sera également « une année déterminante pour la lutte contre le réchauffement climatique, avec la Conférence de Paris sur le climat ». Les territoires ultramarins étant exposés de manière concrète aux effets du changement climatique « j’aurai à coeur de valoriser notre exemplarité environnementale lors de ce grand rendez-vous » indique la ministre. « Que 2015 puisse être votre année, mais aussi celle des Outre-mer dans la France et dans l’Europe » conclue t-elle.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.