Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’Association de lutte contre l’exclusion et la délinquance (ACED) organise une audition pour les jeunes de 12 à 25 ans ce mercredi 14 janvier. Le but : créer une petite troupe (musique et danse) et organiser un spectacle de fin d’année.

 

 

 

Ce mercredi 14 janvier, une trentaine de jeunes de 12 à 25 ans seront donc sélectionnés pour intégrer une troupe créée par l’association. Au programme : saxophone, piano, danse, interprétation et production scénique. « Il s’agit d’un projet de découverte des arts et des métiers de la scène », explique Catherine Carmont, directrice de l’ACED. « L’idée est de proposer un ensemble complet d’activités artistiques avec un ensemble final », poursuit-elle. Le tout sera chapeauté par la présidente de l’ACED Audrey Claxton et le thème du spectacle final sera probablement l’amour, même si son axe sera décidé par la suite. Mme Claxton, qui est une artiste, est à l’initiative du projet proposé à la COM et à la préfecture depuis plusieurs mois déjà. A noter que des musiciens et danseurs professionnels ont déjà été sélectionnés pour chaperonner les jeunes recrues de la troupe. Concernant l’audition, les candidats passeront trois épreuves. Ils auront d’abord une minute pour assurer une prestation de danse sur la musique de leur choix. Ensuite, ils devront se livrer à une improvisation sur un air sélectionné par le jury. Enfin, ils apprendront une chorégraphie et devront la reproduire sur scène. L’occasion pour eux de montrer leur talent et de « (se) lancer », comme indiqué par l’ACED.

Favoriser « l’accomplissement de soi »
Si l’ACED a souhaité se lancer dans cette entreprise, c’est pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’il y existe un mouvement autour de la danse. « Quand on voit l’engouement que suscite le projet Art Saves Lives du côté hollandais, on se dit qu’il y a de quoi faire côté français », indique Catherine Carmont. Et d’ajouter que « l’ACED fait de l’insertion, mais travaille aussi pour l’accomplissement de soi et pour l’enrichissement personnel. Il était donc important pour nous d’intégrer l’art à nos projets pour le proposer aux jeunes. Ils devraient en profiter ». Et selon elle, l’association a bien d’autres projets dans ses tiroirs. Il faut seulement que les institutions suivent et donnent un coup de pouce à l’ACED. En attendant, ce projet sera « un bon terrain d’entraînement » pour les jeunes, conclut Mme Carmont. Inscriptions
jusqu’au lundi 12 janvier, de 7h à 19h. Informations : 0590 27 17 16. 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.