Temps de lecture estimé : 2 minutes

Samedi dernier, la MJC de Sandy Ground recevait le conteur et humoriste d’origine malienne Saïdou Abatcha, qui a fait preuve d’une générosité intarissable malgré le public restreint.

Difficile parfois, de déplacer le public à Saint-Martin alors que l’offre culturelle ne demande qu’à se développer. C’est d’autant plus dommage lorsque qu’une pépite se fraye un chemin jusqu’à nous après quelques heures d’avion. Samedi dernier, le Centre culturel de Sandy Ground recevait le conteur et humoriste d’origine malienne Saïdou Abatcha. Avec son humour tantôt cynique, tantôt candide, le comédien a totalement galvanisé le public qui, bien que peu nombreux, lui a largement donné le change. L’artiste à l’humour délicieux ne s’est d’ailleurs pas laissé démonter par la salle presque vide, jouant de la situation avec une dérision totale. La connexion avec les quelques privilégiés qui s’étaient déplacés n’en a été que plus intense, dommage pour les autres. D’autant plus dommage qu’en première partie du spectacle, des tapas musicales ont réveillé les sens des amateurs de jazz. Pour Julien Seguret, président de l’association Dynamix à l’origine de l’événement, la déception était palpable face à la salle presque vide. Cette soirée, quelques semaines après la création de Dynamix, constituait en effet le premier événement marquant pour la jeune association qui entend lancer d’autres projets culturels.  
En marge du spectacle, Saïdou Abatcha s’est également illustré dans deux écoles maternelles et une école primaire, Julien Seguret souhaitant aussi travailler sur le développement culturel en milieu scolaire. Prochainement, il compte inviter un artiste que Saint-Martin connaît déjà : le griot burkinabé Adboulaye Dembélé. Le président de Dynamix lance donc un appel aux écoles qui seraient intéressées pour accueillir des ateliers pédagogiques et culturels avec l’artiste. Contact : 0690 35 03 29.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.