Temps de lecture estimé : 2 minutes

Dans la nuit de jeudi à vendredi derniers, le Centre culturel de Sandy Ground a subi un acte de vandalisme mettant à mal l’équilibre déjà précaire de la structure.

Dans la nuit de jeudi à vendredi derniers, le Centre culturel de Sandy Ground a subi un acte de vandalisme mettant à mal l’équilibre déjà précaire de la structure. Des individus se sont introduits par la cuisine, arrachant au passage grilles et fenêtres. Ils se sont ensuite appliqués à saboter toutes les denrées alimentaires en vidant un extincteur. En outre, ils ont également pénétré dans la cafétéria, sabotant de la même manière les toilettes, le bar et le mobilier. Un coup dur pour cette MJC qui équilibre son budget justement grâce à sa cafétéria et la vente de snacks. La directrice du Centre Line Galvès était vendredi matin anéantie : « on travaille pour les jeunes du quartier et voilà le résultat » s’insurgeait-elle. Toute la nourriture a dû être jetée et le centre a dû faire appel à une société de nettoyage spécialisée, le produit de l’extincteur étant difficilement respirable. Les activités prévues sur la journée de vendredi ont donc été annulées. C’est loin d’être la première fois que le Centre culturel reçoit une visite indélicate. Pas plus tard qu’au mois de décembre, des cambrioleurs s’étaient introduits dans le bureau et avaient vidé le fond de caisse.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.