Temps de lecture estimé : 3 minutes

Âgé de 25 ans, le rappeur Ménélik Arnell, alias Mnkizzle, sort un deuxième album intitulé « The Life » dans lequel il transmet un message positif. Car selon lui, « l’unicité est désormais la solution adéquate pour faire face aux problèmes d’aujourd’hui ».

Voilà un peu plus de 10 ans que le jeune homme évolue dans le milieu musical. Il fait du rap depuis l’âge de 14-15 ans, compose et écrit ses titres. « Ce deuxième album est un projet de deux ans. Il reflète ma vie de Saint-Martinois en France métropolitaine et en Europe », explique Mnkizzle qui est aussi étudiant en master marketing dans le secteur de l’art et de la culture. De nombreux thèmes sont donc abordés dans ses neuf chansons où il raconte, principalement en anglais, son parcours et ses expériences positives comme négatives. « Mes chansons parlent de la réalité », poursuit-il. Son but : provoquer des réactions constructives chez son public, éveiller les consciences et stimuler la positivité. « Il y a beaucoup de contrastes entre certaines cultures, parfois même au sein d’une même région, comme dans la Caraïbe », indique le jeune homme. Il est donc important pour lui de promouvoir les échanges qui lui ont permis de se forger « un univers musical sur des bases solides ».« C’est ce que j’ai fait en France et en Europe, avec des gens qui venaient de partout », dit-il. Il s’agit également pour lui de se défaire des clichés habituels du rap, d’où des sonorités « exotiques », propres aux Antilles et à la Caraïbe, dans ses chansons. Et c’est aussi parce que, dit-il, « le début de l’année 2015 a été marqué dans l’Histoire par la tragédie de Charlie Hebdo et par le massacre nigérian. Les valeurs symboliques de la République ont été mises à rude épreuve. C’est ainsi que l’unicité est désormais la solution adéquate pour faire face aux problèmes d’aujourd’hui ». Ainsi, parmi les artistes de Saint-Martin qui proclament cette vision, nous retrouvons Mnkizzle.

Un album « international »

Mnkizzle compose essentiellement sur son ordinateur, mais il lui arrive de solliciter des musiciens quand il a besoin de talents plus complexes : bassiste, pianiste, chanteur, etc. Composé et enregistré à Paris, ce deuxième album a été mixé à Londres. Quant au « mastering » (dernière touche à ajouter à une chanson pour optimiser sa qualité), il a été fait à Saint-Martin. « J’ai construit cet album en bougeant, un peu partout », indique le rappeur. Disponible dans les bacs à partir du 6 février 2015, « The Life » est déjà disponible en précommande sur les plateformes de téléchargement légal ainsi que sur le sitewww.mnkizzle.com.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.