Temps de lecture estimé : 2 minutes

Vendredi soir route de Coralita, des coups de feu ont causé la mort d’une personne et auraient fait deux blessés. Une affaire visiblement très sensible sur laquelle les informations ne sont communiquées qu’au compte-goutte.

Vendredi, 20h45. Des coups de feu éclatent route de Coralita à Quartier d’Orléans. Selon nos sources, la fusillade blesse gravement à la poitrine l’une des victimes, un homme de 26 ans qui succombera quelques heures plus tard à ses blessures. Deux autres hommes sont blessés par les tirs. Les équipes médicales et les forces de l’ordre ont immédiatement été dépêchées sur les lieux, bouclant le secteur pour sécuriser la prise en charge des victimes et débuter les investigations. Cette affaire, qui présente les caractéristiques d’un règlement de comptes, est visiblement très sensible puisque la gendarmerie est contrainte de limiter la teneur des informations communiquées. L’affaire a été transmise au parquet de Basse-Terre, qui pourrait ouvrir une information judiciaire. 


Un pétrolier s’échoue à Grand-Case

Le pétrolier « Lesley PG » de 102 mètres de long et battant pavillon de l’Ile de Man (Royaume-Uni) s’est échoué à proximité de Grand-Case dimanche, à 2 heures du matin. Selon la préfecture, l’incident a été très rapidement signalé par des plaisanciers au CROSS (Centre régional opérationnel de secours et de surveillance) Antilles-Guyane, lequel a alerté immédiatement les autorités compétentes, soit le préfet de Guadeloupe et le préfet délégué de Saint Martin. Une équipe de gendarmes s’est rapidement rendue à bord et a constaté l’absence de pollution. La conception moderne du navire (double-coque et double-fond) a permis de maintenir l’intégrité de la cargaison, composée de 800 m3 de diesel. Le navire s’est déséchoué par ses propres moyens à 3h10 puis s’est placé au mouillage en baie de Grand-Case. Il a été autorisé à poursuivre sa route vers Anguilla en l’absence de toute pollution et après qu’une infraction ait été notifiée au capitaine et à l’armateur du navire, l’incident ayant probablement pour origine l’endormissement de l’officier de quart. Le navire a appareillé à 6 heures. 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.