Temps de lecture estimé : 2 minutes

Ce samedi 21 février de 18h à 20h a lieu le vernissage qui va marquer le début d’une exposition de six semaines dédiée aux toiles de l’artiste Cati.

Treize toiles de Cati seront exposées au concept store l’App’Art à Bellevue. Le public pourra ainsi découvrir les travaux de cette artiste originaire de Lorraine qui a beaucoup voyagé avant d’arriver à Saint-Martin où elle vit depuis sept mois. « Avant mon arrivée sur cette île, j’étais en Martinique. Avant la Martinique, j’étais au Sénégal, et avant, j’étais en France », explique l’artiste avant de préciser que ses travaux ont voyagé comme elle et que deux toiles confectionnées au Sénégal et trois en Martinique seront exposées à l’App’Art à partir de samedi. « Les autres, je les ai faites ici », poursuit-elle. Et sa technique est largement empruntée aux grands peintres flamands puisqu’elle utilise la technique du glacis, qui leur était chère, ce voile de couleur transparente, posé en fin de travail et destiné à faire vibrer les couleurs. Il est surtout pratiqué en peinture à l’huile mais est aussi possible à l’acrylique et à l’aquarelle. Issue d’une formation de peintre décorateur de faux-bois et faux-marbre qu’elle a suivie à Bruxelles, Cati a ensuite eu l’opportunité d’exposer au Japon. « Mon chemin artistique a donc commencé par l’Asie… où les vibrations me sont familières. J’y suis retournée régulièrement », dit-elle. Mais vivant en France, elle y a également beaucoup exposé, ainsi qu’en Belgique, en Espagne, puis dans toute l’Europe. En 2009, elle a quitté le vieux continent pour l’Afrique et a vécu au Sénégal. « Trois années puissantes, pendant lesquelles j’ai aussi exposé », poursuit-elle. Et puis, de nouveau, un changement de continent : les Antilles. « Je pense que ce n’est pas un hasard si je suis ici dans les Caraïbes, au charme particulier, où j’ai l’impression de réveiller des sensations enfouies au plus profond de moi. Mes vies antérieures peut-être ? », demande-t-elle avec le sourire. Après deux années passées en Martinique, « une richesse gorgée de vie » selon elle, elle a choisi « (son) lieu, celui où (se) poser : Saint-Martin ».

« Mon monde est fait de désir, de féerie et d’imaginaire. (…) Mon chemin est fait des saveurs de la découverte & du jeu du rêve… pour transmettre l’esprit du monde par le regard… », dit-elle. A découvrir ce samedi de 18h à 20h, puis jusqu’au 4 avril prochain à l’App’Art, concept store (à côté de Happy Home), Bellevue.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.