Temps de lecture estimé : 3 minutes

Ce lundi soir, le Dr. Hervé Thomas, orthodontiste, présentait son concept « Rspire » qui met l’accent sur la posture et la respiration, principalement via le port d’une « ceinture de vitalité ».

Des conférences sur ce thème seront organisées les lundis à l’hôtel Beach Plaza. Un thème majeur pour le Dr. Thomas qui souligne que « la posture et la respiration jouent un rôle déterminant tout au long de la vie » sur la santé, la morphologie et les performances de chacun. Et selon lui, notre façon de respirer a une incidence sur la manière dont se développe notre corps. « En influençant notre manière de respirer, on peut influencer positivement ou négativement l’évolution d’un individu », poursuit-il. Dans son exposé intitulé « Le poids et le coût de la vie », qui a pour but de donner des informations pour la bonne compréhension de ces mécanismes, le Dr. Thomas explique que « la vie, c’est le mouvement » et que « le mouvement fondamental de la vie, le métabolisme énergétique de nos cellules, c’est la respiration ». La respiration s’exerce par un mouvement d’expansion et de rétraction de la cage thoracique. Ce mouvement mécanique de la respiration provoque une charge sur le squelette qu’Hervé Thomas appelle « le poids de la vie ». Par ailleurs, le mouvement respiratoire exige une dépense, un investissement d’énergie qu’il appelle « le coût de la vie ». « Le poids et le coût de la vie dépendent de la manière dont on se tient et de la manière dont on respire », ajoute-t-il. Et de souligner que le poids de la vie et le coût de la vie influencent, l’un et l’autre, notre vieillissement morphologique et fonctionnel.

La « ceinture de vitalité »

Le Dr. Hervé Thomas a réalisé les premiers prototypes de cette ceinture dite « de vitalité » en 2010. « J’ai d’abord essayé sur moi-même et, satisfait de l’expérience, j’ai essayé sur des patients. J’en ai tiré de plus en plus de satisfaction et j’ai compris qu’il y avait peut-être un intérêt à développer un produit grand public pour aider tout le monde à s’entraîner à mieux respirer », indique le Dr. Thomas. Un brevet a donc été déposé et le retour des personnes qui l’ont essayée est « très bon ». Il explique en effet qu’en vieillissant, le corps a tendance à se voûter ou à s’affaisser. Cette ceinture est constituée d’un bouclier et d’une sangle. Le serrage de la sangle autour du bassin met le bouclier en pression sur le bas-ventre, entre le pubis et l’ombilic. La pression du bouclier exerce un soutien du diaphragme. Avec le serrage de la ceinture, le diaphragme est creusé, la respiration est plus ample donc plus rentable, et la charge mécanique supportée par notre squelette diminue. La tête se relève et se recentre au-dessus du bassin. Le sujet se sent rapidement plus grand et plus léger, et se sent soulagé. Le poids et le coût de la vie seront donc, pour lui, plus faciles à supporter, est-il indiqué dans l’exposé. Et en la portant régulièrement, « des automatismes vont se mettre en place naturellement et sans efforts », poursuit Hervé Thomas. En organisant ces conférences, ce dernier espère donc « provoquer une véritable prise de conscience posturo-respiratoire » car « la qualité de la vie est elle-même étroitement liée à notre posture et à notre respiration ».

Ces conférences de « sensibilisation » sont donc dédiées à l’apprentissage d’une bonne respiration pour tous ceux qui veulent prendre soin de leur corps et de leur santé car comme le dit le Dr. Thomas : « Apprendre à respirer, on a tout à y gagner ».

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.