Temps de lecture estimé : 4 minutes
On a parfois besoin d’un regard extérieur pour évoluer. A Saint-Martin, Marielle Montrésor est celle qui peut vous y aider. Coach de vie et d’affaires, elle importe depuis quelques mois les techniques de développement personnel prônées par la plateforme mondiale Attractitude. Entretien.

Comment devient-on coach de vie ?

J’ai pu mesurer dans ma vie personnelle, la plus-value des formations et coaching proposés par Attractitude dans des domaines aussi variés que la gestion du temps, des finances, l’écriture d’un livre, ou la loi de l’attraction. Depuis 2011, j’ai ainsi eu plusieurs fois recours à des prestations de coaching, cela m’a beaucoup servi et désormais j’ai envie de partager ça avec les autres. Par exemple, la première fois que j’ai fait appel à un coach, c’était pour la gestion du temps : je suis passée de quelqu’un qui n’avait jamais le temps de rien à une personne qui fait aujourd’hui plein de choses. Par la suite, j’avais envie d’écrire un livre mais ça n’avançait pas. Le coaching m’a débloquée et aujourd’hui, il est achevé et je suis à la recherche d’un éditeur.

Quand est-il bon de faire appel à un coach ?

Dès que l’on souhaite atteindre un objectif et que l’on sent qu’on n’avance pas. Cela peut concerner tous les domaines de la vie : gérer les conflits, faire une rencontre amoureuse, équilibrer ses finances et augmenter ses revenus… Le coach aide à formuler des objectifs de façon précise, et il va contribuer à faire sauteur le premier obstacle. Parfois, c’est la peur, ou le sentiment de ne pas savoir, qui empêchent d’avancer. Le coach délivre aussi des petites astuces, il est pragmatique et offre son regard extérieur. On découvre alors au final que souvent, on s’auto sabote, chose qu’on ne réalise pas quand on a le nez dedans.

Quelle est selon vous la bonne définition du coaching ?

Il s’agit de se faire accompagner par un professionnel pour atteindre des résultats concrets et mesurables. On en trouve un parfait exemple dans le sport. Mais nul besoin d’être un sportif de haut niveau pour avoir envi d’optimiser ses ressources, de prendre des raccourcis, et de contourner certains obstacles qui s’élèvent à cause d’un manque de méthode. Essayer le coaching c’est l’adopter, parce que le retour sur investissement est rapide en termes de satisfaction personnelle, en gain de temps, d’argent… Le coach valide l’atteinte des étapes intermédiaires menant à l’objectif, il catalyse vos ressources et votre potentiel, en y ajoutant de la méthode, car c’est vous qui vous réalisez.

Une petite astuce de coach pour nos lecteurs ?

Je vous livre une astuce de gestion financière qui fait passer n’importe quelle personne qui l’appliquerait à la lettre du mode appauvrissement au mode enrichissement. En pratique, l’idée c’est de ne plus seulement travailler pour votre argent, mais que lui aussi travaille pour vous. C’est une première étape avant de penser à augmenter ses revenus. En effet on peut tout aussi bien gagner 1500 euros par mois en étant serein par rapport à l’argent, que gagner 3000 euros par mois en étant en mode appauvrissement si tous ces revenus ne sont utilisés que pour des biens de consommation qui se dévaluent avec le temps. Il faut appliquer le principe de répartition de vos revenus selon un certain ratio : 10% vous vous payez d’abord, un ratio qu’on ne sacrifie jamais car c’est de l’argent qui va travailler pour vous sur du long terme. Cet argent va constituer une première source de revenus supplémentaires. 10% des revenus sont ensuite consacrés à l’épargne à court et moyen terme. 55% vont aux nécessités, 10 % aux extras (les petits plaisirs), 10% à l’éducation, selon le principe voulant que quand vous vous instruisez, vous croissez. Et les 5% restants sont des dons : donner nous élève. Nous sommes faits pour donner et pour partager. 

Tél. 0690 37 54 11
http://attractitude.com

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.