Temps de lecture estimé : 2 minutes

Samedi dernier les juniors du St Martin Rugby Union ont réussi à s’imposer à domicile face au Good Luck de Guadeloupe.

Ils ont devancé l’équipe de Guadeloupe 38 à 28 au stade Albéric Richards.  Les juniors du St Martin Rugby Union jouait là le match retour du championnat de rugby junior (U18) avec l’équipe du Good Luck. Le mois dernier, après un match aller très serré et très disputé, les Saint-Martinois avaient néanmoins déjà réussi à s’imposer sur le terrain des Guadeloupéens, avec un score de 7 à 5.
Dans les vestiaires, juste avant la partie, la concentration était à son maximum. Le capitaine Paul Szewczyk motivait ses troupe et rappelait à ses gars que « ce match c’est pour Mario ». Le numéro 9 Mario Jonker, capitaine et leader de cette équipe, s’était en effet blessé au match aller et ne s’était toujours pas remis pour participer à la rencontre samedi dernier. Après un lever de rideau des U16 en rugby à 7, les Saint-Martinois et les Guadeloupéens sont entrés sur le terrain pour en découdre moyennant trois parties de 23 minutes avec 5 minutes de mi-temps. La première partie verra nos juniors aller par deux fois derrière la ligne. Les essais seront transformés 14 à 0. En deuxième partie, l’Union perdra rapidement son pilier gauche et ancien capitaine Lucas Fretard qui sera obligé de quitter ses coéquipiers. Après avoir marqué un 3ème essai non transformé, l’Union se fera contrer par deux fois, ce qui permettra aux Guadeloupéens de revenir 19 à 14. Durant la troisième partie les Saint-Martinois remettront la main sur le ballon et les dix dernières minutes verront les Guadeloupéens se mettre à la faute dans les rucks.
« Je suis très content des joueurs » dira le coach Patrick Gréa après le match. « Ils  n’ont rien lâché du début jusqu’à la fin du match. Le travail à l’entraînement paye,  mais il reste du boulot avant de recevoir la grosse équipe de St François dans un mois ».

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.