Temps de lecture estimé : 4 minutes

Shakeba Pink, 15 ans, a avalé les 5 kilomètres de La Saint-Martinoise en 21 minutes et 10 secondes. Par contre, la jeune fille a mal digéré la chaleur.

Samedi, sur le front de mer de Marigot, deux cent cinquante femmes ont répondu présentes à l’appel de l’Avenir Sportif et de la 3ème édition de « La Saint-Martinoise, course 100% féminine ». Si l’essentiel de ces dames était au départ pour passer un moment agréable entre amies ou en famille, certaines au contraire nourrissaient de vraies ambitions sportives. En particulier la cadette Shakeba Pink dont on se rappelle la victoire en 21 minutes et 04 secondes lors des Foulées de la rentrée, en septembre dernier. On pouvait également compter sur des coureuses aguerries comme Cathy Guérard, vainqueur du Trail du littoral 2015, Déborah Pierrois, récente vainqueur des 15 kilomètres de Saint-Martin, ou encore Muriel Rareg, vainqueur du Fatum 2014 et de retour de blessure.
Dès les premiers mètres de course, la jeune athlète longiligne a mis tout le monde d’accord et a même rapidement disparu des écrans de contrôle de ses concurrentes. Sans économiser le moindre effort, Miss Pink a parcouru les 5000 mètres de course à une moyenne spectaculaire de plus de 14 km/h. La cadette s’impose avec respectivement plus de deux et trois minutes d’avance sur ses deux plus proches concurrentes, les vétérans Cathy Guérard et Sandra Vadeleux. Mais derrière cette déconcertante facilité se cache une troublante fragilité. En effet, la jeune coureuse est arrivée complètement déshydratée et a dû être prise en charge par les sapeurs-pompiers. Avec une chaleur aussi intense, même sur une si courte distance, peut-être qu’un ravitaillement à mi-course n’aurait pas été de trop.

Manque d’expérience

Difficile pourtant de faire des reproches à l’organisateur. Athlète fougueuse, Shakeba Pink manque encore d’expérience et n’a pas tenu compte des conditions météo. Eleveur de champions, Patrick Trival de l’ASCSM revient sur cet incident. « Pour moi, en tant qu’entraîneur, à ce niveau là, elle ne devrait pas avoir de malaise. Bien entendu, pendant la course, tu vas au-delà de toi-même mais la récupération est très rapide. Il est possible qu’elle ait eu un coup de chaud. Mais il faut peut-être aussi revoir sa préparation et son suivi médical. Si elle entame sur sa santé, ce n’est pas bon. » Les dernières nouvelles de Shakeba Pink sont heureusement rassurantes. A l’avenir, on souhaite à la coureuse de continuer de faire parler d’elle mais uniquement pour ses performances sportives.


Vers une activité régulière

Comment expliquer le succès de « La Saint-Martinoise, course 100% féminine » ? Avec ses 250 participantes toutes parées de rose, la fréquentation de cette épreuve a de quoi rendre vertes de jalousie toutes les autres courses de la saison. Surtout que toutes ces autres courses sont ouvertes aussi bien à la gente masculine que féminine. « Les dames se sentent vraiment concernées par cette course qui célèbre la Journée internationale de la Femme, explique l’organisateur Patrick Trival. Nous avons des coureuses, des marcheuses qui s’inscrivent davantage pour le plaisir que pour la compétition. Cela crée une bonne entente entre les femmes et contribue au succès de cette épreuve. » Le prochain objectif est maintenant de faire que cette pratique sportive exceptionnelle devienne une activité régulière. « Ne serait-ce que pour la santé, il est important de pratiquer une activité comme la marche ou la natation. Quels que soient leurs objectifs, nous sommes là pour les conseiller, les encadrer et les encourager. »

CLASSEMENTS
Course 5km Ladies (+ 40 ans)
1. GUERARD Cathy, 23:16
2. VADELEUX Sandra, 24:04
3. DUFRENOT Corine, 25:49

Course 5km Misses (- 40 ans)
1. PINK Shakeba, 21:10
2. PIERROIS Deborah, 24:28
3. LANCIEN Murielle, 25:12

Course 5km Mère-Fille
1. Equipe Perrichot
2. Equipe Pinks
3. Equipe Rosemond

Marche 5km
1. GUERCIN Emma, 35:55
2. BERCHOUX Catherine, 37:43
3. CODJO-SODOKINE Akwa, 38:02

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.