Temps de lecture estimé : 2 minutes

Une vingtaine de jeunes surfeurs étaient dans les vagues de Saint-Barthélemy le week-end dernier, pour la quatrième et dernière édition du calendrier du championnat régional 2015 espoir et open.

La team du Saint-Martin Surf Club, qui avait fait le déplacement sur le spot de Toiny à Saint-Barthélemy, n’a pas chômé. D’autant que la compétition était pour certains truffée d’enjeux car il s’agissait de valider une qualification au prochain championnat de Guadeloupe qui se tiendra fin mars. La nouvelle génération de jeunes surfeurs du Galion a donc réussi à faire le buzz. A commencer chez les cadets, où Thomas Doumenjou (champion de Guadeloupe 2014 – team Ion, Saint-Martin Surf Club) a montré un surf explosif, puissant et radicalement engagé. Un travail mental et physique de plusieurs mois, des entraînements plus ciblés et personnalisés, le hissent sur la première marche du podium. Malgré une grippe carabinée, Renan Grainville (vice-champion de Guadeloupe 2014 – team Ion, Sxm Surf Club) prend quand à lui la deuxième place en surf cadet et la troisième en surf open. Les deux waterboys ont assuré le spectacle sur les vagues de Toiny, ce qui leur a valu l’admiration de certains spectateurs : « y’a de la folie chez les surfeurs du Galion ! ». Chez les juniors, Bernard Rongier se hisse en finale et prend la quatrième place, ce qui devrait lui permettre d’être présent au prochain championnat de Guadeloupe. Mathis Azam en surf benjamin et Norman Peuron en surf Minime, prennent eux aussi respectivement la quatrième place.

Bravo les filles !

Elles étaient cinq du Sxm Surf Club a avoir fait le déplacement sur cette compétition. Camille-Elena Lavocat (vice-championne de France et multiple championne de Guadeloupe – team Ion) prend les première places en surf espoir moins de 18 ans et en surf open, ainsi que les deux premières places au classement régional 2015. La surprise vient surtout des deux soeurs Thomas, Cassandre et Cléopâtre, jeunes surfeuses de la watergirls team de Saint-Martin. Encore peu d’expérience en compétition mais déjà pas mal de technique et de mental pour assurer trois podiums en surf ondines moins de 14, moins de 18 ans, et open, ainsi que de potentielles qualifications au championnat de Guadeloupe 2015, sur lesquels les jeunes surfeurs du Galion sont décidément bien engagés.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.