Temps de lecture estimé : 2 minutes

La 15ème édition des Journées Télésanté se tenait ce jeudi 26 mars dans 20 villes de France, y compris en Guadeloupe et dans les Iles du Nord.

Trois conférences et tables rondes étaient organisées dans nos îles sur des sujets relatifs à la télémédecine : définir le cadre économique de la e-santé en France, adapter les gouvernances et méthodes à la e-santé et développer les usages d’e-santé en francophonie. « Saint-Martin s’inscrit dans un schéma global de télémédecine avec l’Agence régionale de santé qui, par le groupement de coopération sanitaire, met en place une démarche de télémédecine en accord avec les priorités nationales », indique le docteur Huidi Tchero, chirurgien orthopédique et président du Réseau de chirurgie et de cicatrisation (R2C) de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Et selon lui, il existe aujourd’hui trois axes de réflexion : le maintien des personnes âgées à leur domicile, l’insuffisance cardiaque en télémédecine et le suivi des plaies chroniques en télémédecine. Et si la télésanté est importante pour Saint-Martin, poursuit-il, c’est d’une part parce que « la double insularité est un handicap », et d’autre part parce que c’est une « plus-value en terme de prise en charge des patients ». De plus, le territoire a été associé à cette journée de télésanté « pour son avancée, son intérêt et sa compréhension, notamment pour ce qui est de la prise en charge des plaies à distance ». « C’est très intéressant », a conclu le docteur Tchero.

Une journée, plusieurs objectifs

Cette 15ème édition des Journées Télésanté avait notamment pour but d’informer le public, novices comme experts, des avancées de la télésanté dans les territoires. Mais il s’agissait aussi pour les participants d’entendre de nombreux témoignages concrets d’acteurs de terrain, de rencontrer et développer les coopérations entre les acteurs de la e-santé, de connaître les défis à relever pour le déploiement des projets et contribuer à une réflexion de fond et, enfin, de repartir avec des idées pour développer les projets plus efficacement sur chaque territoire, vers l’ensemble des acteurs et/ou vers d’autres types de soins.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.