Temps de lecture estimé : 3 minutes

Mercredi dernier, Hubert Legeay, directeur général de la Société immobilière de Guadeloupe (SIG), et Ramona Connor, vice-présidente de la COM, inauguraient l’agence de Saint-Martin située à Concordia.

La SIG est une société d’économie mixte qui existe depuis un peu plus de 60 ans et gère 18 000 logements pour la Guadeloupe, Saint-Martin compris. Il y a peu, elle s’est restructurée et a créé des unités territoriales qui gagnent en autonomie, ce qui va aussi leur permettre d’établir des liens avec les collectivités et de gérer un budget. La structure de Saint-Martin, trop petite,  ne va pas devenir une de ces unités territoriales, mais elle sera rattachée à une autre unité du Nord Grande-Terre avec un manager qui viendra ponctuellement sur le territoire. Il faut savoir que la SIG possède 579 logements à Saint-Martin gérés par une «petite structure locale», dixit Hubert Legeay, qui est à la SIG depuis un an et demi. «Nous avons donc décidé de redynamiser la structure, en offrant d’abord des locaux de travail décents, dans une volonté d’instaurer un partenariat avec la COM et d’améliorer le cadre de vie des locataires», explique-t-il. L’inauguration du local situé résidence Santa Monica à Concordia, qui existe depuis 20 ans, est donc pour lui un «symbole», et d’autant plus que le confort a été revu à la hausse. «C’était au départ un logement aménagé. Les conditions de travail n’étaient donc pas optimales», poursuit le directeur général. Trois personnes travaillent dans ce local de 90m2 environ : un chargé de clientèle en lien avec locataires pendant la durée de leur contrat, un technicien qui traite les réclamations techniques et une chargée d’accueil qui va s’occuper des attributions. Et selon M. Legeay, la SIG aimerait se développer et trouver d’autres opportunités pour rentabiliser ce qui est mis en place. Car deux projets sont dans ses tiroirs : trouver des terrains pour faire du logement locatif et développer l’accession sociale, ce qu’elle ne faisait pas jusqu’à maintenant. «L’accession est très demandée. Nous allons donc faire au mieux en fonction des opportunités foncières que l’on va trouver», conclut Hubert Legeay.

À Saint-Martin depuis 1988

La SIG a fait construire ses 84 premiers logements sociaux en 1988 à Cul-de-Sac (lotissement Chevrise 1). D’autres ont suivi tous les ans jusqu’en 1991 (à Concordia, Galisbay, Cul-de-Sac et Quartier d’Orléans). Puis après une interruption de 22 ans, d’autres logements ont suivi (34 à Concordia et 56 sur les hauts de Pinel à Cul-de-Sac). Il y avait 630 demandes de logement en attente au 31 décembre 2013 et 710 demandes de logement en attente au 31 décembre 2014.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.