Temps de lecture estimé : 2 minutes

Afin d’adapter la formation aux besoins de l’économie, des travaux de concertation ont été menés par la Collectivité et différents partenaires. La dernière réunion en date a eu lieu le mardi 31 mars. Son but : restituer et réactualiser les données recueillies lors des différentes étapes du recensement.

Ces travaux de concertation avec les partenaires (administratifs, institutionnels, socioprofessionnels, etc.) se sont déroulés sur une période de huit mois. Des réunions et des rencontres avec les partenaires ont été organisées dans le but de recenser les besoins en formation à court et moyen termes des demandeurs d’emploi du territoire. Une fois le recensement des formations finalisé, la Collectivité lancera les appels d’offre visant à sélectionner les organismes de formation. Les premières sessions de formation pourront ainsi débuter au dernier trimestre 2015. Ce plan de formation sera en grande partie financé grâce au fonds social européen (FSE) dont l’enveloppe globale sur la période 2014-2020 s’élève à 15 millions d’euros. Pour rappel, depuis 2007, la Collectivité de Saint-Martin exerce les compétences dévolues aux territoires en matière de formation professionnelle. Dans le cadre des orientations budgétaires de 2015, la présidente du conseil territorial, Aline Hanson, a décidé, pour l’année 2015, de mettre l’accent sur l’éducation et la formation. En effet, la Collectivité a pris l’engagement de mettre à disposition de sa population des outils lui permettant d’élever son niveau de qualification et ainsi d’augmenter ses chances d’une insertion professionnelle durable.
Aline Hanson a tenu à remercier toutes les personnes qui ont pris part à ces travaux en faveur de la formation professionnelle (Pole Emploi, Pôle Cohésion Sociale de la Préfecture, CCISM, Association du BTP, AHSM, METIMER, Association des marins pêcheurs de Saint-Martin, Port de commerce de Galisbay et les différents Pôles de la Collectivité).

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.