Temps de lecture estimé : 3 minutes

En septembre dernier, le collectif HeadMade Factory (HMF) organisait des auditions à l’attention des danseurs de l’île. Six danseurs ont été sélectionnés. Présentation de deux d’entre eux : Clifford et Lucie, deux profils très différents. 

Aujourd’hui âgé de 27 ans, Clifford Henry se souvient avoir commencé à aimer la dance dès l’âge de deux ans. Il en est tellement passionné qu’il en a fait son métier : il est actuellement professeur de dance à l’Institut National des Arts (NIA) de Sint Maarten et parallèlement danseur professionnel. Avant de se consacrer plus particulièrement à la danse, Clifford était entraineur en capoeira auprès de Soualiga Capoeira, association avec laquelle il a obtenu son diplôme d’instructeur. De 2008 à 2010, il a fait une formation militaire à Curaçao et a poursuivi ses études dans le domaine de l’informatique. Mais la dance est sa passion. Autodidacte, Clifford se nourrit de vidéos et s’entraîne inlassablement sur des musiques jazz et hip hop, et c’est en 2010 qu’il s’est intéressé à la danse contemporaine en assistant à un spectacle de Peggy Oulerich. Depuis, ils travaillent ensemble dans de nombreuses collaborations.

Née en Bretagne, Lucie Corbinien est arrivée à Saint-Martin à l’âge de cinq ans. Cela fait donc douze ans qu’elle vit sur l’île où elle a appris l’anglais qu’elle parle comme si c’était sa langue maternelle. Même si Lucie a commencé la danse à l’âge de 4 ans, elle ne pense pas que sa passion deviendra son métier. La danse reste et restera une ses activités favorite, mais peut-être changera-t-elle d’avis après son expérience avec « Forget the Popcorn » ? Suite aux auditions de septembre, elle a été agréablement surprise de savoir qu’elle était retenue. Elle était légèrement inquiète de participer à cette aventure car elle n’a découvert la danse contemporaine que récemment, après des années de cours classique et de jazz à l’école Temps Danses Académie. Elle espère faire de cette expérience un moment de découverte qui pourra l’aider à développer son style chorégraphique et enrichir sa propre identité. Pour elle, la danse est un lieu d’expression et le fait de travailler avec Peggy Oulerich et Hans Minnaert l’aide a acquérir du vocabulaire et à progresser dans sa gestuelle.

Depuis septembre, ils répètent avec Peggy Oulerich et l’équipe créative composée d’Hans Minnaert, Eric Fayon et Stephen Winkel.
Ils seront prochainement sur scène pour une dizaine de représentations.

 

HMF est un collectif d’artistes mettant à l’honneur la culture contemporaine à Saint-Martin : danse, arts visuels, expositions, conférences. Ces activités autour de l’art, illustrent un mouvement artistique méritant d’être reconnu à Saint-Martin, à l’échelle caribéenne et internationale. Accueillir des artistes et découvrir de nouveaux talents font partie intégrante des projets HMF, ainsi qu’organiser une biennale d’art contemporain à Saint-Martin. Entourés de professionnels du tourisme et de l’éducation, ces artistes proposent des événements permettant d’apprécier la richesse de l’art contemporain, mais aussi la promotion touristique de la Caraïbe.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.