Temps de lecture estimé : 3 minutes

Les 27 élèves d’une classe de 4ème du collège Soualiga doivent participer à un voyage pédagogique en Martinique en mai prochain. Une récolte de fonds est organisée pour financer ce projet.

Le thème de ce voyage est l’éruption de la Montagne Pelée en 1902. Ce projet a plusieurs objectifs : comprendre comment une catastrophe naturelle a pu changer une société entière, ouvrir l’esprit et éveiller la curiosité des élèves sur le monde caribéen, appréhender cet événement sous tous ses aspects : scientifique, historique, culturel, artistique, économique et sociétal et nouer des liens pour envisager des échanges futurs. Les 27 élèves de la classe de 4ème 5 sont concernés par ce voyage qui doit avoir lieu entre le 6 et le 12 mai prochain à Saint-Pierre et ses environs, ainsi qu’à Fort-de-France et ses environs. Durant l’année scolaire, ces thèmes sont déclinés au sein des différentes matières, tandis que les parents sont impliqués et soutiennent ce projet, indique Christian Renon, coordonnateur du projet. Mais sa mise en place nécessite des fonds, surtout pour limiter la participation des familles. C’est ainsi que les élèves, « très motivés », nous dit-on, mettent en place des actions, sous la responsabilité de leurs enseignants, pour financer ce projet. Ils étaient déjà présents lors des Mardis de Grand-Case et ont organisé un barbecue le samedi 7 mars dernier. Un rendez-vous qui « s’est très bien passé », selon les organisateurs, et d’autant plus qu’ils ont pu récolter des bénéfices. Ils ont donc tenu à remercier les personnes qui y ont pris part.

Poursuite des actions pour récolter des fonds

Et outre le sponsoring qui se poursuit jusque fin avril, des actions continuent de se mettre en place pour récolter des fonds. C’est ainsi que le samedi 25 avril prochain, une marche au bénéfice de ce voyage est organisée. Le départ est fixé à 6h30 sur le parvis du collège Soualiga à Cul-de-Sac. Au programme de cette randonnée : la route de Grande Caye, la route de Cul-de-Sac, la plage du Galion, la plage de la Baie Orientale, l’ancien hôtel Mont Vernon, le chemin de la réserve de l’étang de la barrière en face de Pinel, puis la route de Grande Caye vers le collège. « Pour cette marche, nous comptons sur le soutien de la population. Il faut que les gens sachent que ce séjour pédagogique constitue aussi un moyen d’ouverture sur les îles », indique Christian Renon. A noter pour 10 euros ou 10 dollars, les participants auront droit à un bracelet et à un petit-déjeuner. Fin avril, une tombola sera organisée avec les lots récoltés auprès des sponsors. La date et le lieu de l’événement seront précisés ultérieurement. Les actions se poursuivent donc en faveur de ce voyage pédagogique. Seul bémol : l’équipe du projet déclare souhaiter plus de communication entre les acteurs éducatifs.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.