Temps de lecture estimé : 3 minutes

La 4ème édition de la compétition internationale d’athlétisme se tiendra le samedi 9 mai prochain au stade Alberic Richards sur la route de Sandy Ground.

Baptisé « International Cooperationtrack Meet », l’événement aura donc lieu sur la partie française de l’île cette année. Un rendez-vous très attendu, et d’autant plus que le sport est considéré comme « un élément fédérateur », « un facteur important du lien social » et « un outil au service de l’éducation et de la socialisation », a notamment déclaré le conseiller territorial Alain Gros-Désormeaux lors de la conférence de presse dédiée à ce meeting. « Événement connu et reconnu » à l’international, il est d’ailleurs « inscrit au calendrier international », a indiqué M. Bryan, responsable de l’association Speedy Plus et directeur de l’International Cooperationtrack Meet. C’est ainsi que les organisateurs ont reçu des demandes de participation des Caraïbes, de l’Amérique et d’ailleurs… Mais l’accent est aussi, et surtout, mis sur Saint-Martin qui « produit des champions », a souligné M. Bryan. Avant de poursuivre : « Il faut que cela continue et que notre île devienne une plaque tournante de l’athlétisme. Regardez de quelle façon on parle de la Jamaïque grâce à ses champions. Nous pouvons arriver à ce niveau grâce à une confrontation avec les autres ». Et c’est là tout l’intérêt d’une coopération avec l’autre partie de l’île par exemple. Janelle Richardson, responsable du service des sports de Sint Maarten, a d’ailleurs précisé que l’événement serait un moyen pour la population de découvrir « les opportunités et possibilités en matière de sport » sur l’île.

Un programme en 3 parties

L’International Cooperation-track Meet a un programme en trois parties. Le matin, des confrontations ludiques entre huit écoles des deux parties de l’île auront lieu pour les 8-12 ans. Une centaine d’enfants sont attendus. Plus tard, place à des épreuves interrégionales avec au programme des ados de 12-16 ans originaires des deux parties de l’île, mais aussi de Guadeloupe et d’Anguilla. Puis de 16 à 19h, les athlètes adultes entreront en piste pour des épreuves internationales (100 mètres, 200 mètres, 100 mètres haie, saut, etc.). Une « très grande bagarre sportive » s’annonce, a déclaré Calvin Bryan. En effet, près de 150 athlètes viendront d’endroits aussi divers et variés que Cuba, la Guadeloupe, le Venezuela, les Etats-Unis, la République dominicaine, la Barbade, Trinidad, la Russie, l’Italie, le Honduras, etc., et, bien sûr, Saint-Martin et Sint Maarten.

Un budget de 263 650 euros

« Mais pour offrir un si beau plateau sportif, il faut les moyens », a ajouté M. Bryan avant d’indiquer que l’événement reçoit le soutien de sponsors, mais que le budget est loin d’être bouclé. Car tout est à la charge des organisateurs : contrôle anti-dopage, sécurité, entretien du stade, transport et hébergement des athlètes, les primes de podium, etc., le tout pour un budget de 263 650 euros. C’est certainement pour cette raison que les organisateurs et leurs partenaires ont tenu à mettre l’accent sur l’opportunité touristique et économique que présente l’organisation d’un tel événement à Saint-Martin – événement qui permet aussi de « mettre les jeunes en avant », a souligné Priscillia Bade (service jeunesse et sports).

La Collectivité, par le biais de la conseillère Rolande Questel, en charge de la culture, a affirmé son « envie de voir un maximum de personnes aller soutenir les athlètes » le 9 mai prochain. A suivre !

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.