Temps de lecture estimé : 2 minutes

Après être reparti à la hausse en février, le nombre de chômeurs de catégorie A était à nouveau en baisse au mois de mars : 4165 demandeurs d’emploi sans activité étaient comptabilisés, soit une baisse de 1% depuis un an.

En mars 2015, quand en métropole la barre historique des 3,5 millions de chômeurs était dépassée, le chômage des personnes sans activité présentait à Saint-Martin une légère embellie. Avec 4165 demandeurs d’emploi de catégorie A, contre 4209 en mars 2014, c’est une baisse de 1% sur l’année. Le nombre de demandeurs d’emploi était néanmoins reparti à la hausse entre janvier et février où l’on comptabilisait 4190 inscrits en catégorie A, alors que les chiffres avaient commencé à décroître en octobre 2014, affichant trois mois consécutifs de baisse jusqu’à fin janvier, suivant la reprise d’activité avec l’entrée dans la haute saison touristique.
La baisse des demandeurs d’emploi sans activité profite surtout aux jeunes de moins de 25 ans : ils sont 455 à être inscrits à Pôle emploi au mois de mars 2015, contre 489 en mars 2014, soit une décrue de 7%. La baisse du chômage est également profitable aux hommes (-2,7%) et aux demandeurs d’emploi de longue durée, c’est-à-dire 1 an et plus sans travailler, qui sont 1665 à fin mars 2015, soit 58 de moins. Les personnes sans diplôme baissent également de -2,8% en un an.

1% de plus inscrits à Pôle Emploi

La petite embellie des chiffres pour la catégorie A ne profite pas aux 50 ans et plus, dont le chômage connaît une hausse de 4,8% chez les demandeurs d’emploi sans aucune activité. En un an est également constatée une hausse du chômage chez les diplômés, qui sont 28 de plus que l’année dernière (472 contre 444). Dans une moindre mesure, le chômage féminin accuse aussi une petite hausse depuis mars 2014, soit 0,2%. Et lorsque sont comptabilisées ensemble les catégories de demandeurs d’emploi A, B (ayant exercé une activité réduite courte) et C (ayant exercé une activité longue), le nombre d’inscrits à Pôle Emploi accuse une hausse de 1% sur un an, soit 4876 personnes en mars 2015.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.