Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le très attendu spectacle « Forget the popcorn », qui avait donné lieu à une série d’auditions pour sélectionner les danseurs, sera dévoilé du 14 au 24 mai. Nous poursuivons les présentations des artistes avec cette semaine, Marine et Lian.

Marine Caillet est une jeune française de 17 ans née en Espagne. Avant d’arriver à Saint-Martin elle a vécu en Floride et à Saint-Domingue où elle a commencé sa formation intensive de danseuse classique. Ouverte à la différence de l’autre, c’est à travers la danse qu’elle pratique depuis 15 ans déjà qu’elle aime le plus s’exprimer. Elle rencontre la danse contemporaine, avec les cours de Peggy Oulerich, lorsqu’elle s’inscrit à la Temps Danses Académie. Elle poursuit actuellement sa formation en classique, jazz et contemporain au National Institute of Arts côté hollandais. Ayant déjà participé à des spectacles chorégraphiés par Peggy Oulerich, elle connaissait l’enjeu des auditions auxquelles elle s’est présentée. Elle savait qu’elle s’était engagée dans une série de répétitions intenses et que le spectacle « Forget the popcorn » pouvait lui apporter un plus pour son CV. Car c’est de la danse qu’elle veut faire son métier. Elle désire réellement devenir professionnelle et voudrait pour cela se présenter au cours « Dance Precisions Studio » de Californie, car elle pense que cela lui apportera des conditions de travail propice au développement de sa future carrière. Marine a déjà remporté de nombreuses récompenses en dehors de Saint-Martin , second prix en classique au Concours National (France 2012), second prix au Concours Régional  en contemporain et premier prix régional en contemporain en duo avec Lucie Corbinien. Plus récemment, elle s’est illustrée brillamment aux différentes compétitions sur l’île en remportant un second prix au fameux Teen Time Contest, le premier prix à Dance Mania, et a été sélectionnée pour participer à la finale de la compétition de danse  de télé réalité « Naash Mery Jaan » qui se déroulera à New York. Marine est aussi modèle pour divers marques et photographes de l’île.

Lian Chun Borsje est une très jeune danseuse. Née il y 14 ans seulement à New York d’une mère caribéenne et d’un père hollandais, Lian commence la danse à l’âge de 3 ans à l’école Motiance et poursuit sa formation en classique, jazz et moderne au National Institute of Art côté hollandais. Elle entend parler de danse contemporaine dès ses 11 ans à la télévision et rencontre Peggy Oulerich l’année suivante. Pour elle aujourd’hui, Forget the Popcorn est une nouvelle expérience qui la place dans la position d’une future danseuse professionnelle. Avec les nombreuses répétitions elle apprend à travailler en groupe, exerce son endurance et son goût pour l’effort. Elle voudrait intégrer l’école Alvin Alley à New York ou Julliard School. Pour elle la danse contemporaine, vue à travers les cours de Peggy Oulerich, lui offre la liberté de participer à la création des mouvements et de l’ensemble du processus de création. Lian commence également à étoffer son palmarès. Elle a remporté un second prix au Concours National de Danse en contemporain (France 2013) et gagné la compétition de Teen Time qui récompense les meilleurs danseurs de l’île. Elle a été récemment acceptée au Summer Intensive Program de la prestigieuse école de danse de New York Alvin Alley. Lian a également des talents de modèle, a déjà fait ses premiers pas sur les podiums et se prépare pour la prochaine sélection Élite Modèle de Sint Maarten.


« Forget the Popcorn » est une création HeadMade Factory sous la direction de Peggy Oulerich et Hans Minnaert, à la chorégraphie et la mise en scène. Le spectacle sera présenté au Centre Culturel de Philipsburg du 14 au 17 mai et du 21 au 24 mai à 19h30, avec deux représentations supplémentaires les dimanches 17 et 24 mai à 16 heures. Tickets à 30 $ sur place, à 20 € en prévente chez : Vidéo Club (Hope Estate), Atypique (Marigot), Temps Danses Académie (Baie Orientale). Côté Hollandais : Van Dorp, Pete’s Photo, NIA National institut of arts.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.