Elèves et professeurs du restaurant pédagogique du lycée ont assuré le service lors du dîner organisé le vendredi 8 mai dernier au restaurant Les Toqués à Marigot pour la visite présidentielle.

Lorsque le restaurant Les Toqués a été choisi pour ce dîner présidentiel, les gérants de l’établissement ont fait appel au restaurant pédagogique du lycée des Îles du Nord, avec l’aval du préfet Philippe Chopin. Encadrés par leurs professeurs de restaurant Pierre-Yves Martin et Grégory Pigeon, huit élèves étaient en cuisine avec le chef et seize élèves étaient en salle. C’est d’ailleurs surtout pour la partie service en salle que l’établissement a sollicité le restaurant scolaire. Les professeurs ont donc choisi quatre à cinq élèves par classe (première, deuxième et troisième année du bac pro restauration), des débutants et des expérimentés, ainsi que quatre anciens élèves récemment diplômés et travaillant tous dans des établissements de Saint-Martin, pour réaliser le service. « Tout s’est très bien passé », déclare Grégory Pigeon. Il explique également qu’ils avaient des impératifs au niveau des horaires puisque la délégation présidentielle n’avait qu’une heure pour manger. « Mais nous avons réussi à être dans les temps, nous avions même un peu d’avance ce qui nous a permis en fin de service de faire des photos avec le président et la ministre Ségolène Royal », poursuit-il. En fait, M. Pigeon indique qu’à l’arrivée de François Hollande, le préfet Philippe Chopin a présenté l’équipe du restaurant. « Quand il a su qu’il était servi par des élèves, il a salué chacun d’eux, il leur a posé des questions… Je pense qu’il a été sensible au fait que les élèves travaillaient alors que c’était un jour férié », ajoute le professeur. A noter également qu’à la fin du repas, le président a remercié les élèves et « avait l’air très content », dixit M. Pigeon. Au menu : terrine de langoustine aux petits légumes et vinaigrette à la passion en entrée, pavé de mahi mahi doré au beurre mousseux et galette de risotto et christophine confite en plat de résistance, et pain perdu brioché à l’ananas flambé au vieux rhum au dessert. Le tout était agrémenté de deux bons vins : un Pouilly-Fuissé Domaine Romanin de 2013 et un Château Côtes de Saint Clair de 2009.

MINUTIEUSE ORGANISATION

Préparer ce dîner a nécessité une importante organisation car il fallait servir les 60 personnes de la délégation présidentielle. Plusieurs personnes sont passées en amont du repas pour modifier les plans de table, pour repréciser aux élèves l’organisation du dîner, donner un rôle à chacun, etc. Et chacun a respecté son rôle : il y avait deux élèves à la table du président et un élève pour chaque autre table. « Les élèves sont contents d’avoir servi à ce repas. C’était une très bonne expérience pour eux », déclaré Grégory Pigeon, avant d’ajouter que ce dîner a demandé beaucoup de travail, et ce, sur toute la journée. Une journée qui a duré de 8 heures à 23 heures, « non-stop », même si les élèves venaient à tour de rôle. « Tout s’est bien passé et j’étais contente de participer. C’était différent de tout ce que l’on voit d’habitude, mais pas stressant », déclare Genesis, élève en première année bac pro. Quant à Alexander, également élève en première année bac pro, il souligne que « servir le président était une expérience incroyable » qu’il a « beaucoup appréciée ». « J’ai appris de nouvelles choses comme servir différemment », conclut-il.
Les professeurs de restaurant ont tenu à remercier la proviseure Janine Hamlet pour leur avoir prêté le matériel du lycée pour le dîner, le préfet qui leur a « fait confiance » et les quatre anciens élèves qui ont « tenu la baraque » : Jackson, Jean-Carlos, Leslie et Cécile

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.