Temps de lecture estimé : 2 minutes

La saison cyclonique 2015 commence ce lundi 1er juin et se poursuivra jusqu’au 30 novembre. Elle devrait être plus calme que les années précédentes selon les climatologues. 

Comme chaque année, les climatologues de l’Université d’Etat du Colorado publient leurs prévisions pour la saison cyclonique à venir. Ils prévoient une saison plus calme cette année avec trois ouragans et sept tempêtes nommées en 2015. Parmi ces trois ouragans, un seul devrait devenir un ouragan majeur de catégorie 3 ou plus. Dans leurs prévisions datées du jeudi 9 avril dernier, les climatologues Philip Klotzbach et Bill Gray ont indiqué que la combinaison d’un phénomène El Niño modéré et de la fraîcheur de la zone tropicale de l’océan Atlantique devrait maintenir une activité cyclonique assez faible. Par ailleurs, les brumes de sable qui peuplent notre ciel depuis plusieurs semaines constituent un élément défavorable à la formation des cyclones du fait de l’air très sec qu’elles provoquent. La saison 2015 devrait même se trouver sous la moyenne en comparaison de la période 1981-2010 où l’on comptait en moyenne six ouragans et demi, deux ouragans majeurs et douze tempêtes nommées. Les prévisions pour cette année suivent une saison 2014 assez calme également avec six ouragans, dont deux majeurs, et huit tempêtes nommées. Pour rappel, la saison cyclonique s’étend du 1er juin au 30 novembre. Les noms des phénomènes éventuels sont les suivants : Ana, Bill, Claudette, Danny, Ericka, Fred, Grace, Henri, Ida, Joaquin, Kate, Larry, Mindy, Nicholas, Odette, Peter, Rose, Sam, Teresa, Victor et Wanda.

À Saint-Martin, comme chaque année, une réunion de travail organisée par la commission du plan ORSEC (organisation de réponse de Sécurité civile) se tiendra le 5 juin prochain à la Collectivité. Tous les acteurs de la sécurité civile seront réunis. 

A noter enfin qu’une onde tropicale devrait assombrir le ciel des îles de l’arc antillais en cette fin de semaine. Pluie et orage sont prévus: la saison cyclonique a bien débuté. 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.