Temps de lecture estimé : 5 minutes

Après une panne d’une dizaine de jours, le pont de Sandy Ground avait bénéficié la semaine dernière d’une réparation provisoire afin de pouvoir à nouveau être ouvert aux plaisanciers souhaitant quitter le lagon.

 

 

Il a finalement été décidé que le pont n’ouvrirait que deux fois par jour, à 9 heures le matin et à 17h30 le soir, « afin de l’économiser » explique la directrice de la Marina Royale Régine Hée. L’ouverture du pont à 14h30 est supprimée jusqu’à nouvel ordre. La structure est donc visiblement très mal en point et comme l’annonçait Hervé Dorvil la semaine dernière, elle nécessitera de gros travaux.

 


 

Remerciements de l’association Être Mieux

Les membres de l’association « Etre Mieux » présidée par Guillaume Arnell, remercient les sponsors qui leur ont permis d’organiser la conférence débat sur le thème de la « Malbouffe », animée par les docteurs Henry Joseph et Jean-Yves Leborgne, le vendredi 22 mai : la directrice de la CCISM, le Manager de l’Hôtel, la Plantation d’Orient Bay, le C.E.D.E. de Grand – Case, le Bridge Grill et Café.

 


 

Chômeurs de plus de 60 ans : bientôt une prime mensuelle de 300 €

Dans le cadre d’une question posée au gouvernement le 20 mai dernier, le ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a annoncé la mise en place prochaine d’une nouvelle aide pour les demandeurs d’emploi de plus de 60 ans en attente de pouvoir prendre leur retraite. Ce dispositif consistera en une prime mensuelle de 300 € versée aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou du RSA socle dans l’attente de la liquidation de leurs droits à la retraite. L’ASS, qui est une allocation versée en cas de chômage avant l’âge de la retraite, est attribuée sous certaines conditions d’activité antérieure et de ressources. Le RSA socle concerne les personnes dont le foyer ne dispose d’aucun revenu d’activité.

 


 

Sensibilisation des scolaires et portes ouvertes à l’écosite

Dans le cadre de la Semaine européenne du développement durable qui a lieu du 29 mai au 5 juin et du projet « éco-citoyen » mené dans les écoles de Saint-Martin, deux classes de l’école primaire Emile Choisy ont été sensibilisées au respect de l’environnement en visitant la déchèterie de Galisbay vendredi dernier. Au programme de cette matinée de découverte : visite, échanges, etc. Les enfants ont ensuite participé à un atelier créatif lors duquel ils ont confectionné des bonshommes à partir de déchets en tout genre. Encadrés par leur enseignante, ils ont ensuite réalisé une belle fresque rappelant l’importance des gestes du tri sélectif. Cette fresque est intitulée « Ensemble trions ! ». Toujours dans le cadre de cette Semaine et afin de sensibiliser la population à la problématique des déchets, la Collectivité, en collaboration avec la société VERDE-SXM, organise deux journées portes ouvertes les vendredi 5 et samedi 6 juin où le public sera accueilli de 10h à 16h sur les sites de l’éco-site et de la décharge de Grandes Cayes. Une distribution gratuite de compost et de composteurs accompagnés du guide pratique du compostage se fera sur le site. Les personnes le désirant sont invitées à prévoir des sacs pour ramener le compost réalisé sur le site de Grandes Cayes et issu des déchets verts collectés sur l’île. Le samedi 6 juin, un barbecue payant et une vente de t-shirts seront proposés par la société VERDE-SXM. Les bénéfices seront reversés au Lions Club Fort Louis, afin d’aider au financement du bus de l’EHPAD de Bethany Home.

 


 

Les coupures d’eau officiellement interdites même en cas d’impayés

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi 29 mai l’interdiction généralisée des coupures d’eau pour les résidences principales, même en cas de facture impayée. La justice a donc fini par valider la constitutionnalité de la loi Brottes du 15 avril 2013, dont le décret d’application date du 27 février 2014, et qui interdit à tout distributeur de procéder à une coupure de l’alimentation en eau dans une résidence principale, et ce, pendant toute l’année. Le Conseil constitutionnel a donc rejeté les réclamations du distributeur d’eau Saur qui avait déposé une question prioritaire de constitutionnalité après avoir été attaqué en justice pour une coupure d’eau effectuée sur un client en Picardie. L’association France Libertés, qui s’était portée partie civile, s’est félicitée de la décision du Conseil constitutionnel, précisant toutefois que « la bataille n’est pas complètement terminée ». « Le droit à l’eau n’est visiblement pas la préoccupation des entreprises », a déploré l’association, avant d’ajouter que la décision du Conseil constitutionnel marque « l’aboutissement d’un long combat pour le respect de la loi et de la dignité des plus démunis ».

 


 

Un trou dangereux qui agace les riverains

Il y a quelques mois, un lecteur nous avait fait part de son inquiétude quant à la présence d’un trou en bordure de la chaussée, sur la route de Cul-de-Sac. Le cyclone Gonzalo avait en effet emporté une partie d’un mur qui avait été construit peu de temps avant. Depuis lors, le bas-côté de la route s’effondre inexorablement, jusqu’à atteindre la limite de la chaussée. La situation ne s’est manifestement pas arrangée puisqu’un autre lecteur, photo à l’appui, veut une fois de plus dénoncer « le danger auquel sont confrontés les piétons et les voitures ». « La Collectivité attend-elle que quelqu’un tombe et se blesse avant d’entreprendre les travaux ? » interroge ce riverain, qui rappelle également que lorsque la chaussée sera atteinte, « les travaux seront alors plus lourds pour nos bourses et occasionneront des problèmes de circulation ». En outre, cette portion de route, empruntée chaque jour par de nombreux écoliers, ne dispose pas de trottoir.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.