Temps de lecture estimé : 6 minutes
Le deuxième rallye des écoles Carambole a eu lieu le mercredi 3 juin sur le stade Vanterpool de Marigot. Ce rallye a réuni des élèves de quatre classes de CM1, répartis dans quatre écoles de Saint Martin (Hervé Williams 2, Emile Choisy, Nina Duverly et Aline Hanson), tous bénéficiant du programme de promotion de la santé nutritionnelle « les écoles Carambole ».

Ils étaient encadrés par une vingtaine d’adultes dont des parents. Ainsi, le rallye a permis d’impliquer, de façon transversale, l’ensemble des personnes concernées par l’éducation nutritionnelle, au cours d’une manifestation sportive, ludique et conviviale. Cet événement ayant permis aux élèves d’expérimenter la nutrition (alimentation et activité physique) en dehors du cadre habituel de la classe. Dans la matinée, les élèves ont alterné des ateliers d’activités physiques (courses de haie, relais, etc.) et des ateliers sensoriels autour des cinq sens. Le rythme était soutenu puisque chaque atelier n’excédait pas 10 minutes. Une pause « collation » de quinze minutes a été proposée à mi-temps du rallye. Elle était composée exclusivement de fruits frais  et d’eau pour être en parfaite adéquation avec la philosophie du rallye : la promotion de facteurs nutritionnels favorables à la santé. Cet événement est le fruit d’un travail partenarial entre l’Instance Régional et de la Promotion de la Santé (IREPS), l’union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP), la communauté pédagogique (enseignants, conseillers pédagogiques, élèves, parents) et la collectivité de Saint Martin qui a mis les moyens à disposition.

M. Mirre-Minori, le conseiller pédagogique en charge de la mission Sciences/EDD dans les Iles du Nord et M. Elice, le conseiller pédagogique et Président de l’USEP Ile du Nord, remercient les équipes pédagogiques, les agents COM accompagnateurs, les parents, les services de la COM ainsi que tous ceux qui ont participé à la réussite de cette action.

Diabète : faites-vous dépister !
 
Dans le cadre de la semaine nationale du dépistage des risques du  diabète, l’association Saint-Martin Santé organise cette semaine une série d’actions. Après s’être installés dans le hall de la Collectivité lundi, les membres de l’association prennent d’assaut la Sécurité sociale de 8 heures à 10 heures, puis le hall d’entrée de l’hôpital ce vendredi, de 9 heures à 12 heures. Stands d’information et de prévention sur le diabète et ses complications seront à la disposition des usagers. « Avec cette nouvelle campagne de dépistage nous ciblons les personnes qui travaillent dans les bureaux et ont donc une vie plus sédentaire » indique Chantale Thibaut. Elle invite toute la population à se rendre à l’un de ces deux matinées de dépistage gratuit.

Les lycéens invités à prendre le p’ti dèj’
 
Le Conseil territorial des jeunes de Saint-Martin organise une action en faveur des lycéens autour du thème « Dej first ! Bien se nourrir pour bien réussir ». Un petit-déjeuner équilibré sera ainsi offert aux lycéens ce jeudi 11 juin, de 7 heures à 7h45 et le mardi 16 juin, de 7 heures à 7h45. « Cette initiative est l’occasion de leur transmettre les bons gestes santé à adopter dès le matin, pour avoir toute l’énergie nécessaire et entamer du bon pied la journée de classe » indiquent les initiateurs de l’événement. Les lycéens sont invités à venir nombreux !

Le Rotaract sur le terrain
 
Entre le Rotaract Saint-Martin Nord et Le Manteau de Saint-Martin, il existe un lien indéfectible puisque régulièrement le club met en place diverses actions à destination de cette association. Récemment, les membres du club ont fait don d’appareils électroménagers (réfrigérateurs, micro-ondes, mixers…) aux résidents. Ces derniers, très reconnaissants face à cette initiative, pourront désormais compléter l’aménagement de leur cuisine. Le club Rotaract invite les personnes souhaitant aider les résidents du Manteau de St Martin à se rapprocher de l’équipe pour faire un don (équipements électroménagers, vêtements, denrées alimentaires, jouets…) en contactant le 0690 61 97 99. Par ailleurs, la secrétaire du club Rotaract Saint-Martin Nord, Marine Beldor, également assistante trésorière du district 7020, a assisté à la réunion conjointe des clubs Rotaract et Rotary Port-au-Prince Champs de Mars. Les clubs ont pu évoquer leurs projets à venir​ ainsi que de la conférence Rotary qui aura lieu en Haïti en 2017.

Arnaques sur l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés
 
La préfecture de la région Guadeloupe lance un appel à la vigilance car depuis plusieurs mois, des entreprises sont victimes de pratiques de harcèlement ayant pour objet l’application de la loi du 10 juillet 1987, en faveur de l’emploi des travailleurs handicapés. Les auteurs de ces pratiques n’hésitent pas à usurper l’identité de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (AGEFIPH) ou à affirmer qu’ils sont mandatés par cette dernière. Ils avancent ainsi des arguments trompeurs assortis de menaces de sur-contribution et de pénalités conséquentes, afin de vendre dans la précipitation, des prestations relevant du secteur protégé et adapté. Ils obtiennent malheureusement satisfaction dans un certain nombre de cas, toutefois sans garantie pour l’entreprise qu’elle se soit effectivement libérée de son obligation.
« Il est recommandé la plus grande vigilance vis-à-vis de ces démarchages abusifs » indique la préfecture, rappelant les dispositions de la loi du 10 juillet 1987 prolongée et renforcée par la loi du 11 février 2005. L’entreprise peut s’acquitter de sa contribution volontaire, selon 5 modalités : l’embauche de travailleur handicapé ; la sous-traitance avec les milieux protégé et adapté (seulement 50% maximum de l’obligation) ; la signature d’un accord exonératoire ; le paiement de la contribution et de la sur-contribution (si quota nul) ; l’accueil de stagiaires de la formation professionnelle reconnus travailleurs handicapés. La sous-traitance donc l’achat de biens, de services et de prestations demeure par conséquent des choix de l’entreprise. Nulle société ou organisme ne peut la contraindre à les acheter. La préfecture recommande « de ne transmettre aucune donnée relative à la situation de l’entreprise, au regard de son obligation d’emploi des travailleurs handicapés ». Pour toute information, contacter l’AGEFIPH au 0596 71 24 66 ; la DIECCTE au 0590 83 12 34 ; l’AGIH au 0590 32 51 77.

L’appel à la grève sera-t-il suivi ?
 
Alors que le débat idéologique autour de la réforme du Collège annoncée par la ministre de l’Education nationale ne cesse de faire rage en métropole et que plusieurs syndicats appellent à la grève ce jeudi, qu’en est-il à Saint-Martin ? Laurent Bayly, représentant du SNES-FSU, qui déplore que le précédent mouvement n’ait pas été très suivi à Saint-Martin et ainsi qu’en Guadeloupe, invite tous les enseignants à suspendre leur labeur le temps d’une journée de mobilisation. Aucune manifestation n’est cependant prévue dans les rues saint-martinoise.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.