Temps de lecture estimé : 3 minutes
Hier, après la traditionnelle cérémonie du dépôt de gerbe au pied du monument aux morts, la nouvelle préfète, Anne Laubiès, s’est entretenue pour la première fois avec la presse et a rencontré les élus.

Habituée depuis sa tendre enfance aux Outre-mer dont elle conserve certains tropismes, la préfète Laubiès est évidemment ravie d’avoir été nommée à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. « A chaque fois que je reviens en Outre-mer, j’ai l’impression de retrouver mes racines », annonce fièrement la haute fonctionnaire qui laisse même échapper quelques mots de créole (guyanais). Outre le plaisir de retrouver certains repères et une qualité de vie qui contraste certainement un peu avec son quotidien des dernières années dans le Pas-de-Calais, Anne Laubiès a déjà conscience du travail qui l’attend sous nos latitudes. « Je ne pense pas qu’on puisse être préfet à Saint-Martin et Saint-Barthélemy sans être présent sur le terrain. Concernant Saint-Martin, j’ai compris que les deux parties sont très différentes. » Côté priorités, la représentante de l’Etat entend clairement mener l’action annoncée par le président de la République, notamment lors de son passage dans les îles du nord, et du gouvernement. « Je m’inscris dans la lignée du préfet Philippe Chopin. La lutte contre la délinquance et le développement économique font partie de mes priorités. »

Rencontre avec la présidente
 
Lundi Anne Laubiès a été reçue par la présidente Aline Hanson pour un entretien d’une trentaine de minutes. Lors de ce premier tête-à-tête, la présidente a tenu à aborder “les dossiers majeurs de la Collectivité” rapporte son service communication, dont la jeunesse et les divers projets dans ce domaine, à l’instar de la création d’un foyer éducatif fermé à destination des primo délinquants et de l’aide à la réinsertion engagée sur le territoire. Le fonctionnement administratif de la Collectivité a également été présenté, tout comme les besoins du territoire et certains enjeux importants tels que le développement du réseau routier secondaire ou encore la nécessité d’enfouir les câbles électriques à moyen terme.  Une rencontre avec les élus du conseil territorial était ensuite programmée dans la salle des délibérations. La présidente Hanson a souhaité officiellement la bienvenue à la préfète Anne Laubies : « Notre territoire a de nombreuses priorités et nous souhaitons travailler avec vous, comme nous l’avons fait avec votre prédécesseur Philippe Chopin », a t-elle déclaré en préambule. Les vice-présidents Guillaume Arnell, Wendel Cocks et Rosette Gumbs-Lake, présents pour l’occasion, ont présenté leur portefeuille respectif et les principaux enjeux de leur pôle de compétences. Un tour de table a également permis à la préfète de faire la connaissance des autres élus présents et de leurs prérogatives. La préfète Laubies a assuré l’assistance de son désir de « s’inscrire dans la continuité » et de « travailler comme l’a fait le préfet Chopin ».
« Je suis consciente des difficultés, des dossiers et des questions qui vous préoccupent. Le représentant de l’état est là pour vous aider, vous accompagner, pour faire l’interface avec les interlocuteurs nationaux, et je serai à votre écoute » a t-elle conclu.
Ce mardi, la préfète des îles du Nord se rend à Saint-Barthélemy.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.