Temps de lecture estimé : 2 minutes
La direction de l’Immigration du gouvernement de Sint Maarten annonce une augmentation des contrôles, assortie de l’application stricte des règles. 

Un certain nombre de dispositifs ont été mis en place ces deux dernières années pour ralentir le flux de l’immigration illégale.Pour les ressortissants non originaires de l’Union européenne, des USA et du Canada, la durée maximale du séjour ne pourra excéder 30 jours. Les demandes de prolongation de séjour au-delà de 30 jours doivent être officiellement adressées au siège du service «Immigration and border protection service». Des poursuites seront engagées envers les visiteurs qui ne respecteraient pas ces règles, indique la direction de l’Immigration. Les sanctions peuvent induire l’expulsion de Sint Maarten et l’impossibilité d’y revenir pendant une période donnée. Quant aux résidents qui invitent des visiteurs étrangers en se portant garants, ils seront également tenus responsables dans le cas où les règles de séjour ne seraient pas respectées. Les personnes qui résident à Sint Maarten avec un permis de séjour et qui tenteraient d’héberger des personnes en situation illégale pourront également voir leur permis révoqué.       
Par ailleurs, tous les mineurs étrangers qui visitent l’île pour des vacances « doivent remplir un carton jaune en plus du formulaire d’arrivée à l’aéroport ou au port » souligne la direction de l’immigration, et doivent se signaler au siège de l’immigration au moins deux jours avant leur départ. Les parents ou tuteurs sont informés que le fait de faire venir un enfant illégalement et de l’inscrire dans une école sans un permis de séjour est punissable par la loi.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.