Temps de lecture estimé : 2 minutes
Mercredi, trois ans exactement après sa victoire aux élections législatives, le député Daniel Gibbs a organisé une journée portes ouvertes à son bureau.

Trois ans plus tard, vous accueillir dans le bureau où je travaille grâce à vous, c’est l’occasion de faire un premier bilan, de vous rencontrer et de partager avec vous mon travail à l’Assemblée et ma vision pour Saint-Barthélemy et Saint-Martin. » Entre la loi Macron, celle sur la transition énergétique et les autres projets actuellement débattus dans l’hémicycle, Daniel Gibbs a quand même trouvé le temps d’être présent à son bureau de Galisbay, mercredi, pour marquer ses trois premières années de mandat. En présence de sa suppléante Karine Miot et des soutiens nombreux venus l’écouter, le député de l’opposition, également membre de la Commission des Lois de l’Assemblée nationale, a rappelé les travaux importants auxquels il a participé en tant que rapporteur ou co-rapporteur depuis le 17 juin 2012.
 
DES PROMESSES PRÉSIDENTIELLES À LA RÉALITÉ
 
Secrétaire général du Comité des Outre-Mer du parti des Républicains, le député Daniel Gibbs n’a pas manqué de réaffirmer son engagement dans son combat pour les Outre-Mer. Le partage de compétences en matière de sécurité sociale récemment obtenu pour Saint-Barthélemy permet d’en attester. Désormais, l’île voisine bénéficiera d’une caisse locale de Sécurité sociale et d’un délai raisonnable en matière de décret : « la moitié de mon engagement est tenu, vous pouvez comptez sur moi pour m’investir de même à Saint-Martin. » Le député a naturellement la modification de loi organique pour Saint-Martin dans son viseur. « Après la visite du président de la République et les promesses qui ont été faites, je m’atèle à ce que ces promesses deviennent une réalité pour nos deux territoires. »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.