Temps de lecture estimé : 2 minutes
A 52 ans, la nageuse du team Véolia a remporté 8 médailles, dont 5 en or, aux Jeux européens du sport d’entreprise. Mais quel est son secret ?

De secret, il n’y en a pas. La seule et unique recette qui paie et que tout le monde connaît n’est autre que le travail. Acharnée de l’entraînement, Isabelle Adams s’est préparée spécialement pour cette échéance à raison de 5 à 6 entraînements par semaine, de janvier à début juin. « J’ai adapté ma diététique. Je voulais mettre toutes les chances de mon côté. Quand mes copines Val et Koh Lanta m’appelaient pour sortir, je leur répondais : je ne peux pas, j’ai piscine », raconte en rigolant la nageuse hors pair. Résultat : partie du 3 au 6 juin à Riccione (Italie) pour les Jeux européens du sport d’entreprise, Isabelle Adams en est revenue le cou chargé de médailles. Cinq sont en or, trois sont en argent, aucune n’est de bronze.
Impeccable en crawl, en brasse et en papillon, la nageuse saint-martinoise a été de loin la meilleure dans sa catégorie des 51-60 ans. Cet excellent état de forme, Isabelle le doit aussi à sa coach Megan qui exerce à Carib Swim Team. « Je la remercie pour son travail. Elle m’a beaucoup aidé au niveau physique et mental. Pendant la compétition, quand je nageais, je  me disais qu’il fallait que je gagne une médaille pour Megan. J’adore sa méthode d’entraînement qu’elle a importée des USA. » Il s’agit d’un bip qui se place sous le bonnet et qui rythme la vitesse des mouvements. Quintuple championne d’Europe, Isabelle Adams regarde désormais vers 2016 et les 1ers mondiaux du sport d’entreprise à Palma de Majorque.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.