Temps de lecture estimé : 2 minutes
Jeudi et vendredi, au collège MDA, des élèves ont mis en scène une reconstitution de la Grande Guerre. Retour un siècle en arrière, au cœur d’une Europe troublée.

Le thème était grave, les images parfois dures et la musique dramatique. S’appuyant sur un diaporama entrecoupé par des scénettes interprétées par des élèves, la reconstitution de la Première Guerre mondiale (1914-1918) a rencontré un vrai succès auprès du public. Un succès largement mérité pour ce spectacle qui aura nécessité près de 6 mois de préparation et permis à celles et ceux qui y ont assisté de se plonger dans certaines des pages les plus sombres de l’histoire d’Europe. Outre le conflit entre la France et l’Allemagne, le vieux continent est également marqué à cette époque par le génocide arménien perpétré de 1915 à 1916 par l’armée ottomane. La reconstitution en a tenu compte et lui a consacré un volet. « Pour moi, c’était le mieux réussi », lâche Aurélie Arnell, élève de 3ème 1 et metteur en scène du spectacle. « Dans ce passage, les élèves jouent le rôle d’une famille arménienne. Tout à coup, des soldats turcs arrivent, exécutent la famille et repartent avec une seule personne. » Après le spectacle, la reconstitution s’est poursuivie par une exposition de maquettes et de modèles réduits montrant la vie dans les tranchées mais aussi les premiers avions de combat. Un grand bravo donc à Martine Nino, professeur d’histoire-géo, aux élèves du collège MDA, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont porté le projet.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.