Temps de lecture estimé : 2 minutes
Vendredi dernier, après 400 heures de théorie et de pratique, le malinois Impact a validé sa formation de chien d’intervention de la police.

Woof ! Woof ! », aurait déclaré l’animal au moment de la remise de son diplôme. Impact, un splendide malinois de 2 ans, et son maître, le policier territorial Martin Adams, forment désormais un binôme opérationnel capable d’intervenir lors de missions de prévention, de dissuasion, de renseignement et d’information. « Martin a fait preuve de courage et de volonté car son chien a un très gros caractère », souligne Rémy Gester, le directeur de la Caribbean K9 Academy. Pour obtenir ses galons de chien d’intervention, Impact a réalisé une frappe muselée, différents mordants dans un pick-up en mouvement, ainsi qu’une attaque de face à 40 mètres. Les représentants de la Collectivité qui ont assisté à cet exercice, mais aussi ceux de la gendarmerie, des douanes hollandaises et de la police hollandaise, sont unanimes quant au travail réalisé par le formateur Victorien Alleau, le maître Martin Adams et le chien Impact. « Ils nous ont confié être agréablement surpris d’un tel résultat », raconte Rémy Gester.
Afin de parfaire sa formation de chien de recherche d’armes et munitions –  l’une des plus difficiles – un autre malinois de 2 ans, superbe lui aussi et dénommé Iskis, était également présent vendredi après-midi à la Caribbean K9 Academy. Conduit par le policier territorial Patrick Handler, Iskis a trouvé en un rien de temps l’arme à feu et les étuis de balles pourtant soigneusement dissimulés. « Cette partie de formation s’achèvera cette semaine puis nous passerons sur la recherche de stupéfiants, avec l’accord du procureur de la République », indique le directeur de l’école de chien de la Savane. « La Collectivité dispose désormais de professionnels prêts à engager leurs chiens et à porter assistance dans de nombreuses missions. »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.