Temps de lecture estimé : 3 minutes
Dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 juillet, la gendarmerie fait état d’une saisie de 59kg de cocaïne ainsi que l’interpellation de plusieurs trafiquants à Saint-Martin.

Intriguée par le comportement suspect de 3 individus sur le rivage de Marigot, une patrouille de surveillance générale du PSIG de Saint-Martin a procédé à un contrôle approfondi. Cette vérification a permis de découvrir que les individus – tous de nationalité étrangère – transportaient 53,4kg de cocaïne. Immédiatement interpellés, les 3 individus ont été placés en garde à vue. Sous l’autorité conjointe du parquet de Basse-Terre et du parquet de Sint-Maarten, d’importantes investigations ont été mises en œuvre, associant la brigade de recherches de St Martin, l’antenne OCRTIS de St Martin, la communauté de brigades de St Martin, la brigade des gardes côtes des douanes de St Martin, la brigade nautique de la gendarmerie de St martin, la section de recherches de la gendarmerie de Guadeloupe, la section aérienne de la gendarmerie de Guadeloupe et les forces de police de Sint-Maarten.
Ces investigations ont notamment permis de découvrir 5,5 kg de cocaïne supplémentaires et un pistolet Smith & Wesson de calibre 40. Elles ont également permis de déterminer que ces faits s’inscrivaient dans le cadre d’un trafic international de stupéfiants. Les trois trafiquants ont été déferrés le 5 juillet devant la juridiction inter-régionale spécialisée de Martinique, mis en examen et écroués.
 

INTERPELLATIONS EN SÉRIE
 
Dimanche 28 juin, dans le quartier de Chevrise, un homme a été blessé par arme à feu suite à une altercation avec un autre individu au sujet d’un scooter prétendu volé. L’auteur des coups de feu a été interpellé le 2 juillet par le peloton d’intervention de l’escadron de gendarmerie mobile de Maisons-Alfort et présenté à l’autorité judiciaire à Basse-Terre, à l’issue de sa garde à vue.
Autre interpellation, survenue cette fois dans la nuit du 3 au 4 juillet : 4 individus qui étaient en train de commettre des cambriolages dans les commerces de Concordia et de Marigot ont été appréhendés par les patrouilles du PSIG. Les 4 individus ont été placés en garde à vue par les enquêteurs de la communauté de brigade de Saint-Martin. Les investigations ont permis d’identifier et d’interpeller un cinquième individu.
Toujours dans la série d’interpellations, samedi 4 juillet, un malfaiteur qui avait dérobé le sac à dos d’une femme, a été alpagué par les hommes de la maréchaussée. Le sang-froid du mari de la victime, l’alerte immédiate et les renseignements précis donnés aux patrouilles de gendarmerie ont été essentiels dans l’arrestation du malfaiteur qui avait déjà embarqué à bord d’un véhicule où se trouvaient deux autres individus. L’auteur principal des faits a été convoqué devant le tribunal de Saint-Martin.
 

 
UN GLOCK SAISI
 
Le 2 juillet dernier, la communauté de brigades de St Martin a réalisé une perquisition dans le cadre d’une affaire ayant pour objet des violences intra-familiales. La perquisition a permis de découvrir un pistolet Glock de calibre 38. Le détenteur de cette arme a été déferré devant l’autorité judiciaire à Basse-Terre à l’issue de sa garde à vue.
 
 
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.