Temps de lecture estimé : 2 minutes
Par un communiqué, la Collectivité annonce que la convention du projet éducatif de territoire, mis en oeuvre dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, était signée en Guadeloupe le 11 juillet. 
 
 

Depuis la rentrée scolaire 2014, la semaine est répartie sur 4,5 jours et les écoliers bénéficient de nouveaux temps d’activités périscolaires. Mis en œuvre dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires par la ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Najat Vallaud-Belkacem et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le projet éducatif territorial (PEDT) formalise la démarche des communes et collectivités qui ont choisi d’organiser la complémentarité des temps éducatifs en proposant à chaque enfant un parcours éducatif cohérent avant, pendant et après l’école. La vice-présidente Rosette Gumbs-Lake, en charge de la Caisse Territoriale des œuvres Scolaires (CTOS) et qui supervise les activités périscolaires, s’est donc rendue à Baie-Mahault en Guadeloupe, le 11 juillet dernier, accompagnée du vice-président Wendel Cocks et du directeur de l’éducation Medhi Boucard, afin de signer la convention PEDT relative à la Collectivité de Saint-Martin. Une convention cosignée par le préfet de Région, Jacques Billant, et le recteur d’Académie Camille Galap.
Comme le précise le ministère de l’éducation nationale, « l’objectif du projet éducatif territorial est de mobiliser toutes les ressources d’un territoire afin de garantir la continuité éducative entre, d’une part les projets des écoles et, le cas échéant, les projets des établissements du second degré et, d’autre part, les activités proposées aux enfants en dehors du temps scolaire. Il permet ainsi d’organiser des activités périscolaires prolongeant le service public d’éducation et en complémentarité avec lui. » Pour mémoire, la Collectivité avait choisi d’expérimenter le PEDT dès l’année scolaire 2014-2015, en instaurant des activités périscolaires. Le programme est désormais acté et pérennisé dans le temps.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.