Temps de lecture estimé : 2 minutes
La semaine prochaine, le tournoi caribéen ECVBA, antichambre de la Continental Cup, va se dérouler en partie hollandaise. Notre sélection féminine a toutes ses chances.
 
 

Comme tous les ans, le tournoi ECVBA regroupe les meilleures équipes des petites Antilles en vue d’une qualification pour le tournoi de la zone Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbe (Norceca). Cette année, le tournoi caribéen se tient du 22 au 27 juillet à Philipsburg, au LB Scott Auditorium qui a connu quelques travaux pour l’occasion. Six équipes féminines sont attendues dont la sélection U18 de Saint-Martin. Finalistes de l’édition 2014, les protégées de Jean-Luc Lézin et de Vanessa Bélizaire n’ont qu’un seul objectif en tête : faire mieux que l’an passé, où les filles de Sainte-Lucie les avaient largement dominées lors de l’ultime rencontre, et ainsi se qualifier pour la Continental Cup. Cloîtrée ces jours derniers dans le gymnase de la Sint Marteen Academy, la douzaine de Saint-Martinoises s’est entraînée dur pour cette échéance imminente. « On se prépare à fond », confirme Lauriane Ternon, la capitaine de la sélection. « Nous avons vraiment une bonne équipe, complète à tous les postes. » Les adversaires sont donc prévenues. Sur leur route, les joueuses de Saint-Martin croiseront Antigua, les Iles vierges britanniques, Saint-Vincent, Sint Martin et les tenantes du titre Sainte-Lucie.
 

AMANDHA ET SHANTEL PARTENT À SAINT-RAPHAËL
Cette préparation pour le tournoi a également été l’occasion de voir deux jeunes filles disputer leurs derniers entrainements avec leurs copines. Le mois prochain, Amandha Sylves (ASCL) et Shantel Duruo (Blasters) vont mettre le cap sur le sud de la métropole et plus précisément sur le club de Saint-Raphaël Var Volley Ball, véritable institution du volley-ball hexagonal. A seulement 14 ans et du haut de ses 192 centimètres, Amandha s’apprête à intégrer le pôle France, ce qui devrait lui permettre de rejoindre rapidement l’équipe de France cadette. De son côté, Shantel – qui culmine tout de même à 1,83m – accèdera elle au pole espoir du club varois. A 15 ans, grâce à son physique exceptionnel, la récente adepte du volley-ball peut aussi prétendre à une place en équipe de France. Puisse l’avenir de ces jeunes filles être aussi radieux que le soleil de la Côte d’azur.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.